Retour - Liste Pavillons

Fontaine Turque (Sophie)


Fontaine Turque (Sophie) à l'exposition de Vienne 1873

Au milieu des spécimens de la vie européenne si animée qui se développe au Palais de l’Exposition, on rencontre parfois un coin d’Orient qui nous frappe par son originalité.

Ainsi la Fontaine de Sophie ou d’Achmet ne manque pas de produire une immense sensation sur le visiteur.

Elle s’élève, dans sa splendeur pittoresque, sur la plus belle place de l’Exposition. Au sud et au nord, s’étend un bassin entouré d’un tapis gazonné.

Autour s’élèvent les minarets du pavillon égyptien et les coupole brillantes du palais du Vice-Roi.

Un vrai coin d’Orient transporté au Parc.

La copie exacte de la fontaine, dont l’original est un des principaux ornements de Constantinople, est un édifices élégant dont les façades richement décorées sont ornées d’arabesques en relief. Au frontispice, sur des tablettes vertes, une inscription turque dit : « Que le pauvre qui passe son chemin, entre, ranime son âme et loue Allah de qui viennent tous les dons ».

De larges vérandahs, soutenus par des colonnes doubles, donnent un abri au voyageur en cas de pluie, et leurs faites sont surmontés de petites coupoles dominées par la grande coupole du pignon.

A l’intérieur, les murs sont couverts de tentures orientales, pendant que le parquet disparaît sous de magnifiques tapis de Perse. Des divans, bas et larges, invitent au repos l’amateur du dolce far niente turco.

©L’Exposition Universelle de Vienne 1873