Retour - Liste Pavillons

Pavillon de Thé Chinois


Pavillon de Thé Chinois à l'exposition de Vienne 1873

Cette charmante et pittoresque maisonnette déjetée nous donnera une idée de la vie intérieure en Chine. On y goûtera le vrai thé original chinois, avec la conviction de ne pas être dupe d’une falsification, et il est probable que ce thé ne sera pas sans influence sur les relations de commerce avec la Chine, car il prouvera qu’il est facile de boire de bonne qualité à bon marché plutôt que de payer très cher du thé très mauvais.

Le pavillon est construit dans le style de ceux qu’on trouve dans les îles de la Chine, d’après l’esquisse de l’architecte Montain, aux frais du Docteur Hardt. La construction originale de cette maisonnette et la manière grotesque dont elle est peinte ne manquront pas d’exciter l’attention générale des visiteurs.

Ce n'est pas comme on pourrait le croire, un habitant de l'empire céleste qui avait érigé cet édifice étrange; c'était la spéculation d'un entrepreneur, et comme cette maison n'a rien que des murs à travers, qui, contre toute coutume, deviennent plus étroits vers le bas et s'élargissent vers le haut, et qu'elle possède aussi un toit courbé comme la selle d'un cheval, on se contentait facilement de regarder cette merveille du dehors, et de jeter tout au plus un regard furtif dans son intérieur sans importance. Malheureusement pour l'entrepreneur, l'été fut si chaud, qu'on désirait plutôt de la glace du Spitzberg que la meilleure infusion de thé chaud, et ainsi la spéculation chinoise n'a pas eu de chance.

©L’Exposition Universelle de Vienne 1873