Exposition Universelle et Internationale de Bruxelles 1910

23 avril 1910 - 1 novembre 1910


Retour - Liste Pavillons

Sunlight - Savon

Sunlight - Savon à l'exposition de Bruxelles 1910

L’usine de Forest est une usine modèle, manufacturant un produit incomparable. La participation du Sunlight à notre world’s fair permet d’ailleurs au public de se faire une idée exacte de la fabrication du savon qui a ses préférences.

Suivez la majestueuse avenue qui, de l’entrée de l’Exposition, conduit à la salle des fêtes. A peine avez-vous dépassé le grand bassin d’où émergent les nymphes et les pélicans que votre attention est tout à coup attirée par une élégante construction, toute blanche dans le cadre de verdure que lui font les frondaisons voisines du bois de la Cambre.

On croirait se trouver devant une demeure seigneuriale. Le style en est sobre et de bon goût. C’est de la Renaissance flamande habilement modernisée. De larges baies distribuent la lumière. Une gracieuse tourelle surmonte un des angles du bâtiment. Un pignon, artistiquement conçu, s’élève au-dessus de la porte. Un petit bâtiment semi-circulaire, couronné par une jolie balustrade ornée de vases, termine au nord ce pavillon. Cette élégante bâtisse, qui fait très bonne figure à côté des monuments artistiques élevés par les villes de Bruxelles, de Gand et de Liège, c’est le pavillon du Sunlight.

Pénétrons à l’intérieur maintenant. De l’avenue quelques marches nous y conduisent. Nous sommes dans une vaste salle blanche et claire, tout à la fois un hall d’exposition, un magasin et un atelier.

De grandes fresques, couvrant un large pan de mur, nous initient aux travaux de saponification, tandis que dans la salle des ouvriers et des ouvrières effectuent les diverses opérations du découpage, du frappage, de l’emballage de la pâte jaunâtre, qui a été convertie en blocs symétriques et placés dans ces boîtes élégantes que toutes nos ménagères connaissent.

Au fond de la salle, un panorama, qui, de suite, captive notre attention. Il nous montre maintenant les résultats pratiques de ce travail, présentés d’une manière originale et vivante. Les briquettes du savon soigneusement empaquetées dans de petites boîtes carrées ont été livrées au commerce de détail. Des ménagères l’ont acheté. Son rôle utile va commencer. Ses qualités sans pareilles vont se révéler. En effet, le panorama dont nous parlons, surélevé d’un mètre environ au-dessus du plancher de la salle, nous montre, dans une cour de ferme, devant la campagne fleurie, des femmes occupées aux travaux de la lessive. Les mains plongées dans les cuvelles, elles font usage du savon merveilleux qui, tout en diminuant l'effort et le travail, donnera au linge une blancheur sans pareille.

Et n’est-ce point là la meilleure conception que l’on puisse avoir d’une exposition ? Qu’importe qu’on étale les produits si on ne nous montre pas les processus de leur fabrication, si on ne nous en fait pas sentir, d’une manière saisissante, les avantages et les qualités ? Imaginée ainsi une exposition remplit son véritable rôle : instruire en intéressant, c’est ce que les représentants à Bruxelles du Sunlight Savon ont si bien compris en organisant ce splendide tableau si animé, si vivant de l’activité industrielle. Des visiteurs nombreux se pressent ,à chaque moment de la journée dans ce pavillon, où l’on peut voir manufacturer les produits aujourd’hui connus et appréciés dans le monde entier, utilisés dans tous les ménages.

Cette firme célèbre devait à sa réputation d’offrir à la foule qu’attire notre world’s fair un des spectacles les plus originaux, les plus pratiquement intéressants qu’on ait pu imaginer.

© Exposition Universelle de Bruxelles 1910