Exposition Universelle et Internationale de Bruxelles 1910

23 avril 1910 - 1 novembre 1910


Retour - Liste Pavillons

Plaine des Sports

Plaine des Sports à l'exposition de Bruxelles 1910

Les séances de sport furent nombreuses sur la pelouse qui s’étendait devant le hangar pour dirigeables. Nous ne parlerons ici que des plus intéressantes.

Le tournoi d’exercice a réuni soixante-et-un participants, répartis en douze poules. Il y eut deux demi-finales, l’une de trente-six tireurs, dont on gardait la moitié, l’autre de dix-huit tireurs dont on éliminait six.

Ce tournoi, en dehors du succès durement acheté par M. Mathieu, constitua une victoire des Français qui classaient huit des leurs dans la finale.

La seconde séance eut lieu dans la Salle des Fêtes.

Se trouvèrent présents, pour le fleuret, MM. Delibes, Millet et La Chèvre (Français), et De Smedt, De Bel et Rabau (Belges).

Au total, les Belges donnèrent 49 touches et en reçurent 25.

La journée se termina par les assauts à l’épée de combat.

Les Belges reçurent 13 touches et en donnèrent 16.

En conséquence, les Belges furent proclamés vainqueurs du match.

La plaine des Sports avait été inaugurée par le Tournoi international de football. Plusieurs cercles champions, des plus redoutables, y prirent part. Les Northern Nomads, de Liverpool, comprenant plusieurs célébrités anglaises, la H. V. V. de La Haye, le Duisbourg Spiel, le Deutscher F. K. de Prague, le F. C. Brugeois et l’Union Saint-Gilloise.

Après d’émouvantes luttes les meilleurs gagnèrent : les Northern Nomads eurent difficilement raison de l’Union Saint-Gilloise.

Les championnats de lawn-tennis étaient réservés aux joueurs belges et aux étrangers qui avaient séjourné au moins dix ans dans notre pays.

Le championnat simple de messieurs revint à M. Willy Lemaire, de Warzée, qui' battit dans la finale, après une lutte superbe, M. G. Watsou, de Courtrai, par trois parties à deux.

Se distinguèrent encore dans cette épreuve M. R. Storms, vainqueur de M. L. Trasenster, et M. Lammens, qui est un joueur de grand avenir.

Le championnat des dames revint à MIIe Dufrénoy, la brillante joueuse de Huy, qui battit par 6-4 et 6-0 Mme Chaudoir, de Liège, la championne de l’an passé.

Les doubles de messieurs revinrent à MM. Watsou et W. Duvivier, deux joueurs courtraisiens. MM. W. Lemaire et Trasenster se classèrent seconds en finale.

Les doubles de messieurs et dames revinrent à M. Trasenster et Mme Chaudoir.

Dans les doubles de dames le jeu sûr et régulier de Mlle L. t’Schaggeny et de Mlle Trasenster eut raison du jeu plus brillant de Mme de Borman et de Mlle De Mot.

La XXXIIe Fête fédérale de gymnastique amena à Bruxelles 7,000 gymnastes belges et étrangers.

Les fêtes débutèrent le samedi 13 août par un cortège nocturne qui réunit tous les gymnastes sur la Grand’Place.

Là, à un signal donné, les douze musiques disséminées dans le cortège exécutèrent la Brabançonne. Ce fut, dans le cadre merveilleux de notre Grand’Place tout illuminée, un tableau pittoresque et de belle allure.

Les délégués furent reçus ensuite par M. l’échevin Jacqmain en la salle Gothique de l’Hôtel de Ville, où vinrent se grouper les drapeaux aux jolies couleurs des nombreuses sociétés.

Le lendemain, dimanche matin, il y eut un nouveau cortège, très admiré. L'après-midi les gymnastes firent merveilles à la plaine des Sports et le soir ils se faisaient applaudir dans la Salle des Fêtes.

© Exposition Universelle de Bruxelles 1910