Exposition Coloniale Internationale de Paris 1931

6 mai 1931 - 15 novembre 1931


Retour - Liste Pavillons

Missions Protestantes

Missions Protestantes à l'exposition de Paris 1931

© Braun

Architecte(s) : Chauquet

Leur Pavillon a été édifié par les soins de la Fédération Protestante de France, avec le concours de la Société des Missions évangéliques, établie à Paris en 1822 et qui est l’organe central de toutes les Missions protestantes françaises.

Dix stands vous offrent le détail des travaux des Missions évangéliques, au sein de peuples très différents et très éloignés les uns des autres. L’Algérie, le Maroc et la Tunisie, le Sénégal, la Côte d'ivoire, le Dahomey, Madagascar, la Nouvelle-Calédonie et l'Océanie, le Tonkin et la Cochinchine et, plus près de nous, la Syrie et le Liban : tels sont les champs de leur activité aux formes multiples. Et partout, les Missions entretiennent des dispensaires, des collèges, des salles de réunion, des temples, des hôpitaux, des centres d’études médicales, des écoles industrielles et agricoles, des léproseries, des maternités. Partout les maladies du corps humain, entre lesquelles 'alcoolisme, sont pourchassées.

Après avoir repris chez nous la suite des Missions anglaises, l'œuvre de nos Missions évangéliques a dépassé les limites des colonies françaises. On les voit en Afrique du Sud, hardies et prospères.

Enfin, partout ces Missions créent des troupes d’éclaireurs auxquels sont inculqués les mêmes principes qu'aux éclaireurs unionistes de la métropole : culte de la volonté en même temps que celui de l'intelligence, développement de la loyauté et de l’esprit de service, lutte contre la maladie par le sport, culte de la dignité personnelle, idéal chrétien tout entier inspiré par l'Évangile.

Quand on sait que le Tropique atteint la volonté plus que l’intelligence, on voit que toute l'œuvre des Missions françaises aux colonies est d'une utilité humaine autant que nationale.

©Guide officiel - Exposition Coloniale Internationale - Paris 1931