Retour - Liste Pavillons

Indes Anglaises



Les Indes anglaises étaient représentées à Gand par le joli pavillon India, situé à l’entrée de l’Avenue des Nations, presque au débouché de celle-ci dans l’avenue du Belvédère. Incendié au début de l’Exposition, il fut reconstruit avec une rapidité étonnante et l’on peut dire que ce fait malheureux n’eut pour lui qu’une conséquence : celui d’y voir augmenter l’afflux des visiteurs.

Son distingué commissaire-propriétaire était M. F. J. Bhumgara, dont les maisons se trouvent à Londres et aux Indes, à Bombay, Madras, Kasmira et Amristar.

On admirait dans le pavillon des tapis et carpettes tissés à la main dans le district de Kashemire, superbes de dessin et de couleur, des rideaux peints à la main d’après des modèles copiés dans les temples et les tombeaux anciens, rideaux admirables aux teintes exquises, des broderies en drap, peluche, satin, exécutées à Madras et à Agra. Certaines, en soie et or avec dessins orientaux de grande originalité, étaient réellement remarquables.

L’admiration des visiteurs s’attachait encore à des paravents sculptés en bois de teck, des tables sculptées en palissandre avec incrustations très fines, enfin des boîtes sculptées en bois de santal, incrustées d’argent et ornementées d’ivoire sculpté à filigrane.

Cet intéressant et coquet pavillon aura certes contribué à faire connaître les merveilleux travaux indigènes accomplis aux Indes, mais dont nous ne connaissons pas encore tout l’art et l’intérêt.

©Livre d'Or de l'Exposition Universelle & Internationale de Gand 1913