Retour - Liste Pavillons

Ile de Prince-Edouard



Surnommée la “ferme au million d’acres”, Vile du Prince-Édouard brille tel un phare dans le golfe Saint-Laurent, à 28 kilomètres à peine des côtes de la Nouvelle-Écosse et du Nouveau Brunswick.

L’île du Prince-Édouard, la plus petite des dix provinces canadiennes, compte la plus forte densité de population et vit de l’agriculture, de la pêche et du tourisme. Cette province s’enorgueillit d’avoir vu naître l’écrivaine Lucy Maud Montgomery, dont le récit intitulé Anne of Green Gables a fait connaître l’île dans le monde entier.

Tout au cours de son histoire, l’Ile du Prince-Édouard a dû faire face à de graves problèmes de transport. Les insulaires restèrent, en effet, longtemps isolés avant la création, à la fin du siècle dernier, d’un service de traversier pour chemin de fer. L’île du Prince-Édouard et la Colombie-Britannique ont toutes deux joué un rôle clé dans le développement des transports canadiens, en posant comme condition de leur entrée dans la Confédération, la construction d’un chemin de fer transcontinental.

Les visiteurs du pavillon sont accueillis par les bruits familiers de l’île: sirène des traversiers, cri des mouettes, bruit des machines agricoles et meuglements. L’entrée vitrée du pavillon représente l’océan Atlantique.

©Guide Officiel - Expo'86