Retour - Liste Pavillons

République Populaire de Chine



On entre dans le pavillon de la République populaire de Chine par un joli pailou ancien, sorte d’arcade ornementée, et une longue promenade aménagée pour découvrir l’une des plus vieilles civilisations du monde. Ce pays immense, qui compte plus d’un milliard d’habitants, présente l’un des plus grands pavillons du site.

L’exposition du pavillon illustre les réussites de la Chine en matière de transports et de communications au cours de l’histoire.
On voit d’abord des innovations technologiques, dont un satellite de communications, une fusée, une station terrestre de réception et un navire hydrographique.

Une reproduction du navire-amiral de l’explorateur Zhen He vous amène au XVe siècle, sous la dynastie des Ming. À cette époque, près d’un siècle avant les voyages de Vasco de Gama, Christophe Colomb et Magellan, la Chine s’affirmait comme l’une des premières puissances maritimes.

Juste après, se trouve la reproduction d’un chariot en bronze deux fois millénaire. Découvert en 1980, ce chariot est le plus grand, le mieux conservé et le plus ancien de tous ceux trouvés jusqu’ici. Les statues de terre cuite que l’on a dégagées de la sépulture de Qin Shi Huang flanquent le chariot.

On passe ensuite aux réussites de la Chine en matière de transports terrestres. La route de montagne qui relie le Ching’ hai au Tibet est la plus élevée et la plus longue du monde. Elle s’étend sur 1938 kilomètres le long du “toit du monde”, traversant huit montagnes et dix rivières.
La maquette de la Grande Muraille de Chine vous apprendra que celle-ci n’est pas seulement un chef d’oeuvre architectural mais aussi un ingénieux moyen de communication. Autrefois, on allumait des fanaux dans les tours de garde afin de signaler une attaque ennemie.

On prend ensuite un bateau imaginaire pour traverser les trois gorges du fleuve Yang-tsê.

En Chine, la façon traditionnelle d’envoyer un télégramme est de coder les caractères chinois et de laisser le soin au destinataire de les décoder. L’ordinateur de conception révolutionnaire exposé au pavillon supprime ces opérations.

L’exposition thématique se termine par une présentation audio-visuelle (vidéo, films et diapositives) qui décrit la Chine et ses habitants.
On peut aussi assister au travail traditionnel de la soie, de la jade, de l’ivoire, de nattes et de petits objets finement sculptés, goûter à la cuisine chinoise au restaurant et acheter des souvenirs.

©Guide Officiel - Expo'86