Exposition Internationale des Arts Décoratifs et Industriels Modernes de Paris 1925

Arts Décoratifs et Industriels Modernes

28 avril 1925 - 25 octobre 1925


Retour - Liste Pavillons

Arts de la Rue

manque image

Architecte(s) : Alfred Agache

La décoration de nos rues n’a guère préoccupé, jusqu’ici, les pouvoirs publics.

Pourtant, nous passons hors de chez nous une bonne partie de notre existence, et la classique promenade des Grands Boulevards pourrait être rendue bien plus attrayante si l’initiative privée était secondée plus largement.

Les kiosques aux destinations diverses, les appareils de signalisation, les appareils d'éclairage pourraient être complètement transformés selon les principes de la décoration moderne.

C’est ce que M. Gémier, qui préside la classe des arts de la rue à l’exposition, a voulu prouver en nous présentant une rue moderne, avec ses boutiques, ses étalagés, ses affiches, etc...

Chose curieuse, remplacement attribué pour l’aménagement d’une rue, au lieu d’être en plein air, comme il aurait été logique, se trouve juché au premier étage du Grand Palais.

Malgré les difficultés suscitées par un emplacement de cette nature, les organisateurs ont réalisé dans un décor nouveau une rue de station balnéaire en pleine saison.

On y trouve des boutiques les plus diverses : un dépôt d’une compagnie d’eaux minérales, le magasin d’un grand chemisier possédant une vitrine avec un diorama moderne et un rayon de poupées, un magasin de parfums, un autre de produits alimentaires, etc...

L’Union de l’Affiche française participe à la décoration de cette rue moderne et présente, en outre, une série d’affiches autour de l’escalier d’honneur, qui se trouve à gauche du Grand Palais quand on entre par l’avenue Victor-Emmanuel-III. Ces affiches n’ont pas seulement un intérêt publicitaire, mais aussi une valeur artistique. Elles expriment l’évolution du pays et traduisent, dans une certaine mesure, la pensée française.

©La Science et la Vie - 1925