Exposition Internationale des Arts Décoratifs et Industriels Modernes de Paris 1925

Arts Décoratifs et Industriels Modernes

28 avril 1925 - 25 octobre 1925


Retour - Liste Pavillons

Hôtel du Collectionneur (Ruhlmann)

Hôtel du Collectionneur (Ruhlmann) à l'exposition de Paris 1925

P. Patout, architecte. Frise par J. Bernard, sculpteur. Maçonnerie par Rontaix; charpente par Berger; staffs par De La Personne & De Saunière. "La Gloire de Jean Goujon" par Janniot, sculpteur
Architecte(s) : Pierre Patout

Hôtel du Collectionneur (Ruhlmann) à l'exposition de Paris 1925

Panneau sur la cheminée du Grand Salon. peinture par J. Dupas.
Architecte(s) : Pierre Patout

Hôtel du Collectionneur (Ruhlmann) à l'exposition de Paris 1925

Plafond du Grand Salon Peinture par Rigal.
Architecte(s) : Pierre Patout

Dans l’Hôtel du Collectionneur, Jacques-Émile Ruhlmann, surnommé « le pape de l’Art Déco », développe toute l’étendue de son savoir faire d’architecte-ensemblier. Une publication de l’époque restitue trés précisément la liste des collaborateurs de l’aménagement : Bourquin réalise les lambris dorés ; le sculpteur Charles Hairon, les bois sculptés ; Émile Gaudissard, le tapis ; FrançoisÉmile Decorchemont, Frédéric Kiefer, Eve Le Bourgeois, les objets dans les vitrines ; Joseph Bernard les sculptures sur le Bureau de dame et sur la cheminée ; François Pompon, son Ours si célèbre.

Jacques-Émile Ruhlmann conçoit l’un de ses chefs-d’œuvre d’ébénisterie, le très gracieux Bureau de dame a cylindre en ébène de Macassar et denticules d’ivoire. L’architecture du
pavillon est confiée a son ami Pierre Patout et la sculpture extérieure Hommage à Jean Goujon est réalisée par Alfred Janniot. A la suite de l’exposition de Paris, Jacques-Émile Ruhlmann est appelé a New York en 1926, Tokyo en 1928, Barcelone et Porto en 1929.