Retour - Liste Pavillons

Jardin d'Eau


Jardin d'Eau à l'exposition de Liège 1939

© Sentroul

Le JARDIN D'EAU comportait une profusion de motifs variés et inédits d'un sens artistique remarquable.

Il y avait au total vingt-huit fontaines, dont quatorze différaient comme jeux d'eau et de lumière. Trois cents ajutages les plus divers étaient éclairés par autant de lampes aussi puissantes que les précédentes.

L'installation mécanique comportait trois groupes moteur-pompe dont les caractéristiques étaient respectivement les suivantes : 80 m3/heure, à 32 mètres de pression, 2.900 t/m; 675 m3/heure, à 20 mètres et 1.460 t/m,- et 415 m3/heure, à 8 mètres et 960 t/m. Les moteurs développaient respectivement 16, 86 et 20 CV.

Remarquons également que, à part deux éléments fixes, toutes les fontaines de cet ensemble pouvaient aisément être déplacées au gré de l'architecte.

Enfin, l'HÉMICYCLE fermait la petite rivière à son extrémité sud (vers l'entrée de Bressoux). Sa partie architecturale était constituée par un bassin en forme de couronne semi-circulaire auquel deux bassins latéraux conduisaient. L'ensemble prenait l'aspect d'un vaste théâtre d'eau avec dans le fond du bassin central une magistrale cascade et, sur le pourtour des bassins latéraux, une longue série de petits jets en forme d'anse. Le bassin central était agrémenté par un jet puissant de 78 millimètres de diamètre au sortir de la tuyère et de seize jets plus petits en forme de candélabres. Plus de cinq cents lampes de 500 W. et dix projecteurs de 1.500 W. illuminaient cet ensemble.

L'installation technique comportait trois pompes dont les caractéristiques étaient respectivement : 1.880 m3/heure, 11 mètres de pression et 580 t/m (moteur de 120 CV.), 1.340 m3/heure, à 7 mètres de hauteur manométrique et 730 t/m (moteur de 44 CV.) et 360 m3/heure, à 22 mètres et 1.460 t/m (moteur de 52 CV.).

© Rapport Général - Exposition Internationale de la Technique de l'Eau - Liège 1939