Retour - Liste Pavillons

Palais n°22 (Sections Internationales)


Palais n°22 (Sections Internationales) à l'exposition de Liège 1939

© Nystrõm
Architecte(s) : Lobet, père et fils

Un coup d'œil sur le plan d'ensemble et l'on comprenait l'importance que prenait l'emplacement de ce palais. Il formait fond à la grande allée et au jardin d'eau et masquait le vilain dépôt de charbon de l'Usine électrique. Il remplit parfaitement son rôle. Nous eussions cependant préféré trouver, en place d'une composition trop classique, une architecture nettement moderne. Certes, il ne manquait pas d'allure, ni de distinction. De plus, il était fort bien proportionné et, dans ses détails, soigneusement étudié. Malheureusement, il rappelait un peu trop les expositions passées.


Les Sections étrangères non officiellement représentées à l'Exposition n'étaient pas d'une importance exceptionnelle. Elles occupaient quelques stands dans les deux Palais internationaux n° 22 et 23.

L'ANGLETERRE était représentée par trois exposants. Le premier, la « Metafiltration C° Ltd » de Londres, exposait, dans la classe 10, du matériel relatif à l'épuration des eaux et y obtint la Médaille d'Or. Le deuxième, les Aciéries « Firth Sheffield Ltd », présentait des produits en aciers spéciaux ressortissant à la classe 16II. il fut récompensé par le Grand Prix. Le troisième, la firme « Ramsomes et Rapier Ltd » d'Ipswich, obtint également le Grand Prix, dans la classe 16III, pour du matériel d'entrepreneurs de travaux publics.

La POLOGNE était figurée par le Ministère des Communications avec un stand de propagande touristique. Dans la classe 27é, cet organisme reçut la Médaille d'Or.

La ROUMANIE était représentée d'une façon plus brillante. C'étaient les Usines communales de Bucarest (Uzinele Comunale Bucuresti) qui exposaient des problèmes d'alimentation en eau potable et des canalisations d'égouts de la capitale du pays.

Des coupes géologiques du terrain où se font les captages et des éléments se rapportant aux installations épuratrices et aux moyens de pompage des eaux résiduaires figuraient au stand. Etaient également schématisés, le cours de la rivière Colentina qui s'étale en marécages au nord de Bucarest, ainsi que les modes d'assainissement utilisés, la conformation des digues de réservoirs, les vannes des barrages mobiles et l'aménagement des centres hydroélectriques échelonnés le long de la rivière.

Les Usines communales de Bucarest se virent décerner la Médaille d'Or et le Grand Prix, respectivement dans les classes 4 (rivières et canaux) et 9 (travaux urbains et ruraux), ainsi que quatre récompenses pour leurs collaborateurs (1 Grand Prix, 1 Diplôme d'Honneur et 2 Médailles d'Or).

La SUISSE comptait un plus grand nombre d'exposants.

L'Ecole polytechnique fédérale de Zurich exposait du matériel scientifique dans les classes 1 et 2 (sciences) et dans la classe 9VI (l'eau dans l'agriculture). Le Jury lui attribua deux Grands Prix.

A la classe 4 (rivières et canaux), figurait la S. A. François Rittmeyer de Zoug qui y obtint la Médaille d'Or. La firme Brunner et C° était inscrite dans les classes 9 (travaux urbains et ruraux) et 16l (matériel de laboratoire, recherches) et y recueillit respectivement la Médaille d'Argent et le Diplôme d'Honneur, ainsi qu'une Médaille d'Or pour un collaborateur.

La Fabrique d'Appareils électriques Fr. Sauter, S. A. à Baie, figurait dans les classes 11 (moteurs et machines hydrauliques), 14 (les industries du froid) et 19 (les constructions navales) et reçut la Médaille d'Or dans les deux premières et le Diplôme d'Honneur dans la troisième.

H. E. Grùner et Fils (Baie) exposaient du matériel relevant à la classe 161 et y obtinrent la Médaille d'Or. Gaspard Winkler et C° présentaient des produits ressortissant à la classe 16H (matières et matériaux) et furent récompensés de la Médaille d'Or également. Une semblable récompense échut à un de leurs collaborateurs. Enfin, le Schiffahrtsamt de Baie, organisme de navigation intérieure, exposait quelques vues touristiques et obtint le Diplôme d'Honneur dans la classe 27é (tourisme).

Quelques autres exposants étrangers, d'un intérêt inférieur, figuraient également dans divers palais mais ces participations ne présentaient aucune particularité caractéristique en liaison avec le thème fondamental de l'Exposition.

© Rapport Général - Exposition Internationale de la Technique de l'Eau - Liège 1939