Retour - Liste Pavillons

Alimentation (Palais n°17)


Alimentation (Palais n°17) à l'exposition de Liège 1939

© Jacoby
Architecte(s) : Montrieux, Rousch, Selerin et Snyers

Ces quatre palais, 17-18-19-20 dits « de la Belgique », étaient construits le long du jardin d'eau. Ils formaient un des ensembles les plus réussis de l'Exposition. Quoique traitée avec simplicité, la composition architecturale décelait beaucoup de recherche dans l'équilibre des masses, dans la bonne distribution des pleins et des vides. Les matériaux de revêtement des façades furent judicieusement choisis. Les idées originales ne manquaient pas, tels ces grands auvents surplombant les toitures, supportés par d'élégantes poutrelles Grey dont la nudité soulignait la hardiesse de la composition. Citons également ce graphique du commerce belge, courant à travers les grandes verrières, lequel, par son seul tracé, suffisait à faire vivre celles-ci. Les vitrages, composés de verres « Thermolux », avaient leur ossature principale franchement accusée, ce qui rompait la monotonie de cet immense quadrillage. Les entrées, en forme d'avant-corps ou de rotonde, encadrées de hauts pilastres, étaient rehaussées de bas-reliefs, oeuvres des sculpteurs Van Neste et Wybaux. Il nous parut que, pour la rotonde, une fresque décorative eût été mieux à sa place que les trois figures un peu perdues sur cette grande surface.


Le pavillon de l'Alimentation (n° 17) se trouvant dans un alignement différent des autres, était habilement relié à ceux-ci par un motif architectural formant charnière. C'était une mince tour métallique de 30 mètres de hauteur, sectionnée tous les mètres par des plateaux masquant les projecteurs. Une hampe terminait ce motif. La base était encerclée par une passerelle donnant accès aux galeries intérieures des palais. Ceux-ci, d'une unité parfaite, avaient grande allure et marquaient une évolution certaine dans l'architecture d'exposition.

- L'Eau dans les Industries Alimentaires

Malgré l'étendue de la participation des INDUSTRIES ALIMENTAIRES qui remplissait tout le Palais n° 17, il ne s'y découvrait aucune tentative de démonstration technique. Il convient d'ailleurs d'ajouter que la participation des boissons (surtout les vins et liqueurs) était dominante et qu'il s'agissait là d'une matière sans rapport direct avec le Programme. Celui-ci, dans la branche des produits alimentaires, ne pouvait concerner que les industries de fermentation. Or, celles-ci ne s'y trouvaient guère.

Le Palais de l'Alimentation était fort heureusement aménagé. Une belle frise décorative, à la gloire du vin, formait le fronton du stand collectif des exposants de vins et liqueurs. Elle dominait agréablement toute la vue intérieure et donnait la note de circonstance à la visite des étals de biscuits, chocolats, sirop, conserves, etc.

© Rapport Général - Exposition Internationale de la Technique de l'Eau - Liège 1939