Exposition Universelle de Milan 2015 - Expo 2015 - Expo Milano 2015

Nourrir la planète, Energie pour la vie

1 mai 2015 – 31 octobre 2015


Retour - Liste Pavillons

Suisse

Suisse à l'exposition de Milan 2015

© Michael Wahl

Architecte(s) : Netwerch GmBH of Brugg

Le projet intitulé « Confooderatio Helvetica » émane de la société d’architectes Netwerch. Il a été sélectionné en 2012 par un jury d’experts parmi 103 propositions soumises dans le cadre du concours international organisé par Présence Suisse (DFAE). Cette équipe de jeunes architectes de Brugg a convaincu les experts grâce à un message clair invitant à la réflexion sur la responsabilité de chacun, sur le besoin d’une répartition équitable des denrées alimentaires et sur le développement durable.

D'une surface de 4433 m2, le Pavillon suisse est constitué d'une grande plateforme ouverte avec quatre tours visibles de loin, remplies de produits alimentaires. Après avoir accédé aux tours par des ascenseurs, les visiteurs peuvent se servir en produits suisses. A mesure que les tours se vident les plateformes sur lesquelles elles reposent s'abaissent, modifiant ainsi la structure du Pavillon suisse. Enregistrée en temps réel, cette transformation peut également être suivie à travers les médias sociaux.

Le Pavillon suisse comprend en outre la Maison de la Suisse, composée des éléments suivants : l’espace d’exposition des cantons partenaires du Gothard consacré à l’eau, l’espace d’exposition interactif de Nestlé, le restaurant et le take-away, le stand d’information de l’agriculture suisse, le salon des partenaires et l’auditoire, qui accueille différents événements et conférences.

L'exposition universelle de Milan est une opportunité unique pour présenter les performances du secteur agroalimentaire suisse à un public international. Dans le restaurant du Pavillon suisse, géré par Palexpo SA Genève en collaboration avec Agro-Marketing Suisse (AMS), les visiteurs ont l'occasion de découvrir des produits de qualité 100% suisses à des prix compétitifs

Les expositions des villes sont situées au rez-de-chaussée des tours. Bâle inaugurera l’Expo (du 1er mai au 12 juin 2015), suivie de Zurich (du 17 juin au 2 août) puis Genève clôturera l’Expo (du 17 septembre au 31 octobre). Les trois villes présentent en outre une exposition commune sur le thème «Swiss Urban Food Innovation» (du 7 août au 12 septembre).

A cela s’ajoutent le kiosque, situé au début de la rampe d’accès, l’estrade aménagée entre les tours et la Maison de la Suisse, l’installation présentant la NLFA et celle de Suisse Tourisme. Les visiteurs du Pavillon suisse peuvent aussi découvrir virtuellement le fonctionnement d’une clinique des plantes. Il s’agit d’un projet soutenu par la Direction du développement et de la coopération (DDC).

Le Pavillon suisse permet de présenter au grand public les principaux défis liés au développement durable et à la consommation responsable. Il devient une plateforme de dialogue et de débat sur les grands défis planétaires en relation avec l’objectif général de l’Expo 2015, à savoir : comment garantir une alimentation suffisante, sûre et saine à l’ensemble de la population mondiale ?


Les tours

Les tours sont au cœur du Pavillon suisse. Au fil du voyage ludique à travers les tours, les visiteurs découvrent la Suisse, la diversité de ses produits ainsi que les valeurs sur lesquelles repose le succès du modèle suisse. A l’Expo 2015 de Milan, la Suisse veut apparaître comme un acteur actif, responsable et solidaire dans le domaine de l’alimentation et du développement durable.

Le voyage dans les tours suit le fil de l’expérience personnelle, incitant ainsi à la réflexion sur la disponibilité des denrées alimentaires dans le monde et sur le développement durable, tout au long de la filière alimentaire. Les visiteurs peuvent emporter ou consommer sur place autant de produits qu’ils le souhaitent. Le comportement de consommation et la responsabilité personnelle de chacun déterminent combien il reste pour les suivants et pour combien de temps.

La sélection des produits mis à disposition dans les tours a été faite sur la base de cet objectif fondamental et de différents critères concrets, tels que la conservation, la durabilité, les conditions climatiques, la disponibilité et le lien avec le secteur agro-alimentaire suisse. Les quatre produits choisis pour les tours – l’eau, le sel, le café et les pommes – représentent une Suisse durable, responsable, innovatrice et fidèle à ses traditions. Le café – provenant de l’industrie agro-alimentaire suisse – illustre à merveille la capacité d’innovation et les efforts des secteurs public et privé pour garantir la durabilité tout au long de la filière du café, du caféier à la tasse. Le café est devenu le produit alimentaire d’exportation numéro un de la Suisse, dépassant même le chocolat et le fromage. Les rondelles de pommes – faites avec des pommes suisses de diverses qualités – représentent la biodiversité, la capacité de diversification et le rôle fondamental de l’agriculture dans la sauvegarde du paysage ; elles sont aussi un élément essentiel d’une alimentation saine et naturelle. Le sel – provenant du sous-sol suisse – est un composant primordial de la nourriture et de la production industrielle. Ce produit vital permet d’exposer au grand public les initiatives visant à réduire la consommation de sel et à favoriser la santé de la population et la qualité de vie.

Fil conducteur des manifestations proposées par la ville de Zurich, l’eau joue également un rôle important dans l’exposition des quatre cantons du Gothard. L’eau de la tour provient de la nappe phréatique locale raccordée au réseau de distribution du Pavillon suisse.

Les principaux messages faisant référence à la tour de l’eau mettent l’accent sur sa valeur en tant que ressource. La tour est remplie de gobelets décorés d’un dessin expliquant le cycle de l’eau, le tout assorti d’un slogan sympathique. Les visiteurs peuvent s’y servir d’eau potable et réutiliser ensuite les gobelets à Expo 2015 ou chez eux. Cette structure permet de présenter au grand public les défis que représente la gestion durable de l’eau, qui constitue l’un des enjeux majeurs du XXIe siècle.

Après l’exposition universelle, les tours connaîtront une deuxième vie en tant que serres urbaines dans les villes suisses. A noter que 75 %des matériaux utilisés dans le Pavillon suisse et les infrastructures pourront être réutilisés à l’issue de l’événement.