Exposition Universelle de Milan 2015 - Expo 2015 - Expo Milano 2015

Nourrir la planète, Energie pour la vie

1 mai 2015 – 31 octobre 2015


Retour - Liste Pavillons

Monaco

Monaco à l'exposition de Milan 2015

© victorillen

Architecte(s) : Enrico Pollini

Sur une superficie de 1010m2 l’architecte italien Enrico Pollini, en charge du projet, a élaboré sa réflexion autour de trois symboles forts :

-le container : ce module de transport, le plus utilisé au monde, est un élément incontournable des échanges ; il composera la structure forte du Pavillon.

-la toile de tente : abri fondamental dans nombre de pays auxquels la Principauté apporte son aide ; elle sera symbolisée par la toiture en bois tendue d’un mur à l’autre.

-la terre nourricière : élément primordial à la survie de l’homme, elle sera illustrée l’aménagement paysager de la toiture.

Pavillon vert et ouvert intégrant de la végétation verticale et des récupérateurs d’eau de pluie.

La forme du toit rappelle le relief du sud-est de la France, avec ses montagnes qui descendent jusqu'à la mer.

La toiture est constituée de sphaigne, une mousse ayant une grande capacité d'absorption, pouvant emmagasiner 20 fois son volume d’eau. Elle est aussi antibactérienne et permet une excellente isolation thermique ainsi qu’une Isolation acoustique et phonique de haut niveau.

L’aménagement est constitué de plantes typiques du bassin méditerranéen, segmenté en massifs assurant une floraison du printemps à l’automne. L’ensemble dessinera les contours des cinq continents, esprit d’universalisme propre aux Expositions.

Un potager de légumes propre à la culture méditerranéenne est un écho au thème de l’exposition, « Nourrir la Planète ».

La scénographie à l’intérieur du pavillon est déclinée à travers un empilement de caisses de transport en bois, mises en scène dans un décor de « hangar à idées ».

Elle est organisée en onze stations muséo-scénographiques interactives, illustrant le thème du Pavillon. Dans un parcours libre, non linéaire, le visiteur déambule d’une station à l’autre et peut s’informer sur divers sujets: la pêche durable, la déforestation, la gélification et acidification des océans, les programmes de coopération à Madagascar, au Burkina Faso ou en Mongolie jusqu’au fonctionnement d’une nursery ostréicole.

L’ensemble reprend habilement le concept général en aménageant les stations dans un décor de boites, prêtes à emballer des idées pour être expédiées à travers le monde...

Quatre partenaires ont largement contribué à nourrir le contenu thématique du Pavillon :

-La Fondation Prince Albert II, qui œuvre pour la protection de l’environnement et la promotion du développement durable à l’échelle mondiale ;

-Le Musée Océanographique de Monaco par son combat pour la protection des océans ;

-La Direction de la Coopération Internationale, chargée de la mise en œuvre de la politique de coopération au développement du Gouvernement Princier et dont l’objectif principal est la lutte contre la pauvreté ;

-Les Perles de Monte-Carlo, la seule et unique nurserie et centre d’affinage de produits marins dans la région méditerranéenne.

Bien sûr, un restaurant et un espace VIP a été aussi prévu pour ce pavillon.

Devant le pavillon vous pouvez remarquer une oeuvre d’art de Philippe Pastor : Les arbres brûlés.
L'artiste exprime sa vision de la société à travers l'image méconnaissable d'arbres brûlés par un incendie dans le Sud de la France. Cette œuvre emblématique aux fins écologiques redonne vie aux arbres et dénonce la violence de l'homme sur la nature, d'une société malade qui s'auto-détruit. Les troncs noirs et calcinés représentent la conscience à l'égard des problèmes de l'environnement.

L’obligation de démontage à l’issue de la manifestation a donné naissance à un projet de relocalisation du pavillon au profit de la Croix Rouge du Burkina Faso.