Exposition Universelle de Milan 2015 - Expo 2015 - Expo Milano 2015

Nourrir la planète, Energie pour la vie

1 mai 2015 – 31 octobre 2015


Retour - Liste Pavillons

Italie

Italie à l'exposition de Milan 2015

© Fabio Maglio

Architecte(s) : Nemesi & Part­ners, Proger SpA, Bms Prog­etti Srl

Le pavillon Italien est un bâtiment de 13, 200m2 sur 6 étages, avec comme dimensions 60m de large 60m de long et 35 m de haut, pour un coût total de ce projet estimé à 40 millions d’euros.

Le pavillon de l'Italie est le véritable symbole de l'Expo, et se distingue par son architecture et son emplacement sur l'un des quatre points cardinaux - celle du nord.

Ce pavillon tire son concept d'une «forêt urbaine», avec le enveloppe extérieure "ramifiée" conçue par Nemesi.

Le cœur symbolique du complexe - est le point de départ pour le parcours de l'exposition, dans le milieu des quatre volumes qui composent la pavillon Italien.
Ces quatre constructions pourraient faire partie d'un paysage urbain, mais en réalité, elles abritent la zone d'exposition (de l'Ouest), la zone de l'Auditorium et événements (Sud), la zone de bureau (du Nord) et la zone de Conférence et de zone Réunion (Est).
Les volumes sont des symboles d'arbres géants, avec des bases massives qui simulent des grandes racines qui plongent dans la terre, et qui montent jusqu'en haut du bâtiment en formant un auvent grâce à un toit vitré géant.

Le riche tissu de branches qui forme l'enveloppe extérieure contribue à mettre en évidence les formes sculptées du pavillon de l'Italie.
Nemesi a utilisé un dessin géométrique unique de créant une «peau» extérieure, rappelant ramification de branches et créant une architecture dans l'architecture.


Le parcours de visite de l'exposition du pavillon est un voyage progressif pour découvrir et comprendre les formes et le contenu de ce paysage architectural particulier.
L'itinéraire commence à partir de la piazza interne, une grande salle où les visiteurs sont accueillis, puis le grand escalier qui monte de la place et traverse cette zone longitudinalement pour relier visuellement tous les étages.
L'espace triple-hauteur du deuxième au quatrième étage est comme une coquille géante "suspendue", visible de la place, qui abrite la zone d'exposition.
Le pavillon Italien a des espaces pour accueillir des événements au rez de chaussée et, dans les étages supérieurs, des espaces d'exposition, salles de réunion et de conférence, et les espaces ouverts ainsi qu'un restaurant gastronomique au quatrième étage et une terrasse panoramique.
Le bâtiment a également un espace pour les différentes institutions, y compris le gouvernement italien et les régions pour mettre en valeur l'excellence Made in Italy.

Dans la conception du Pavillon de l'Italie, l'importance a été placée sur la durabilité et sur ce qui en fait pratiquement un bâtiment zéro énergie grâce à l'utilisation, entre autres, du verre photovoltaïque pour le toit et de béton photocatalytique pour l'enveloppe extérieure.
La façade extérieure de 9,000m2 est construite de 900 panneaux de béton "i.active BIODYNAMIC" un brevet d'Italcementi "TX Active technology".
Lorsque ce matériau entre en contact avec la lumière, il peut "capturer" la pollution de l'air, le transformant en sels inertes et de réduire les niveaux de pollution.
Le mortier utilisé est composé de 80% d'agrégats recyclés, y compris les rebuts de carrières de marbre de Carrare qui aide à ajouter plus d'éclat que dans le ciment blanc traditionnel.
Ce nouveau matériau est également très "dynamique", permettant la création de modèles fluides comme les formes complexes utilisées pour les panneaux décoratifs du pavillon.
Chaque panneau de l'enveloppe externe est unique et a été créé en utilisant la technologie Styl-Comp.
Le toit est un «voile» innovant créé par Stahlbau Pichler. C'est une interprétation d'une canopée de la forêt, avec le verre photovoltaïque et des formes géométriques planes et courbes (souvent carrés).
Avec l'enveloppe en forme de «branches», c'est une expression manifeste de l'innovation dans la conception et la technologie.
Le toit atteint son apogée architecturale au-dessus de la place intérieure, où un puits de lumière illumine la place centrale qui rayonne de lumière naturelle.