Retour - Liste Pavillons

Verellen


Verellen à l'exposition de Anvers 1930

© Verellen Ltd.

La Firme Verellen Ltd est composée des Sociétés ci-après:
1° Verellen Frères, fondée en 1867, fabricants de tabacs, cigares et cigarettes Vieil Anvers — Usines à Anvers, Gooreind, Wuest-wezel, Saint Léonard et Arendonck;
2° Ernest Tinchant, fabricant des cigares et cigarillos Melior, La Fleur des Deux Mondes (Nulli Secundus), firme fondée en 1857 — Usines à Saint Nicolas et Anvers;
3° La Société des Tabacs Van der Cruyssen à Deynze, fondée en 1872, fabriquant les tabacs V. D. C. — Usines à Deynze.
La Firme Verellen Ltd constitue donc un agglomérat complet des fabriques les mieux outillées pour la production du tabac sous toutes ses formes. En groupant les différentes usines faisant partie de Verellen Ltd, les initiateurs de cette entreprise ont donc réalisé un ensemble qui peut être qualifié de parfait.

Par l'importance de ses installations, le perfectionnement de ses outillages et de ses méthodes, l'expérience de son personnel de premier ordre, la Société Verellen mérite la place qu'elle occupe, non seulement sur le marché belge, mais dans maints pays étrangers.

Aussi, tous ceux qui ont visité nos Expositions Internationales d'Anvers et de Liège 1930, ont pu se rendre compte de l'activité de cette Firme et des soins qu'elle apporte à ses produits. En effet, sa participation à ces manifestations a été des plus marquantes: elle avait notamment obtenu la concession de la vente dans l'enceinte des Expositions et a exploité sept pavillons à l'Exposition d'Anvers et deux à l'Exposition de Liège. Elle s'est acquittée de sa tâche — très délicate parce que devant toucher une clientèle des plus exigeantes — à la pleine satisfaction de tous.

Il convient d'ajouter quelques mots au sujet des résultats obtenus par la Firme Verellen, dont les différentes entreprises connaissent un essor sans égal, qui a fait tripler, en quelques années, sa production annuelle.

Les quantités de produits exportés — si hautement réputés par leur qualité — ne cessent d'augmenter dans des proportions toujours croissantes, grâce aux efforts de ses agents et représentants dans le monde entier et à l'organisation du service de l'Exportation. Il n'existe pas de pays, de colonie ou de protectorat en Europe, en Asie, en Amérique, en Afrique ou en Océanie, où le régime douanier et fiscal permette la vente de tabacs et où l'on ne trouve la preuve de l'activité de Verellen Ltd.

La vogue des produits Verellen réside en grande part dans le fait que cette firme a toujours eu pour principe non seulement de maintenir, mais aussi d'améliorer continuellement la qualité de ses fabricants.

D'autre part, une des caractéristiques de la Société Verellen est qu'elle dispose d'un personnel de choix, dont la majeure partie est employée à la firme de père en fils. Aussi ne se passe-t-il d'année où il est décerné des médailles à un grand nombre de son personnel, pour une présence à la Firme de 50, 35 et 25 années, ce qui prouve abondamment l'esprit de cordialité et d'entente qui n'a cessé de régner dans la firme. Ainsi, l'on a pu constater publiquement la cérémonie imposante qui réunissait au siège de la société à Anvers, 45, Marché St. Jacques, les jubilaires décorés l'année de l'Exposition, pour la remise officielle des diplômes et médailles, soit:
Une médaille d'or de l'Ordre de la Couronne, à l'un des dirigeants de l'usine de Saint Nicolas, pour plus de 50 ans de services à la firme; 2 médailles d'or de l'Ordre de Léopold II, à 2 membres du personnel pour plus de 50 ans de service; 13 médailles de Première Classe, à autant d'ouvriers et ouvrières présents à l'usine depuis plus de 35 ans; 48 médailles de Deuxième Classe, à autant d'ouvriers et ouvrières présents à l'usine depuis plus de 25 ans.

Enfin, la même année, le directeur technique des usines de-cigares de la firme — M. Joseph Verellen — fut nommé Chevalier de l'Ordre de Léopold, et de cette façon, le Gouvernement a reconnu et a voulu confirmer les hautes qualités de cette personnalité.

La cordiale entente signalée plus haut existant dans cet organisme si prospère et dont tout l'honneur revient à ses dirigeants qui président si talentueusement aux destinées de la maison, a son heureux reflet sur les produits irréprochables sortant de ses différentes usines et contribue pour sa part à la bonne renommée des produits belges.

©Le livre d'or de l'Exposition Internationale Coloniale, Maritime et d'Art Flamand - Anvers 1930