Retour - Liste Pavillons

Gevaert


Gevaert à l'exposition de Anvers 1930

© Exposition d'Anvers 1930
Architecte(s) : A. De Backer

A un des endroits les plus en vue du square central de l'exposition s'élevait le pavillon simple et distingué de la firme Gevaert. Ses formes sobres, d'un modernisme sans prétention, étaient dues à l'architecte A. De Backer, qui avait parfaitement tiré parti de la situation unique du terrain mis à sa disposition.
En effet, le beau massif de verdure qui encadrait la jolie construction la faisait valoir encore davantage, de sorte que ce bel ensemble de savoir faire technique et d'attraits naturels ne manquait pas d'exciter la curiosité de la foule de passants.
Les visiteurs ne s'en allaient pas déçus, car nonobstant les buts essentiellement pratiques poursuivis ici comme partout à l'exposition, la note dominante de la réclame n'en faisait pas moins du pavillon de la S. A. Photo-Produits Gevaert un véritable salon d'art.

Il y était prouvé de façon péremptoire que toute discussion d'ordre général sur la valeur de la photographie en tant qu'expression d'art doit rester oiseuse, et qu'en particulier les produits fabriqués par les Usines Gevaert sont merveilleusement appropriés au culte de l'art moderne.

Des agrandissements, qui, malgré leurs dimensions respectables, ne montraient aucun grain; une riche collection de photos sur les nombreuses variétés de chacun des papiers fabriqués et qui ont fixé la renommée mondiale de la firme, des négatifs et diapositives sur diverses plaques, Roll-film et Film-Pack, faisaient l'admiration des connaisseurs.

Le film cinématographique tant négatif que positif, le positif coloré et le film sonore Ge-vaert, employés par les grands Studios mondiaux étaient également représentés.

Le public a pu se convaincre également de ce que la firme Gevaert tient à suivre l'évolution scientifique et technique de notre temps: elle exposait aussi ses films radiographiques, ses films et ses plaques pour les procédés graphiques.

Aux environs de 1890, M. L. Gevaert, comme les autres photographes d'alors, émulsionnait lui-même son papier. Il améliorait les procédés généralement employés. Il les améliorait à tel point que les autres photographes lui achetèrent son papier. Les demandes s'intensifièrent. En 1894, la société en nom collectif L. Gevaert & Co, au capital de frs. 20.000,— fut fondée. Cinq ouvriers y étaient occupés. Aujourd'hui, la S. A. Photo-Produits Gevaert occupe plus de 3.000 ouvriers et dispose d'un capital de frs. 100.000.000,—.

A son début, la firme Gevaert possédait des bâtiments se développant sur une superficie de 500 m2. Actuellement la superficie utile des usines est de 67.000 m2. Sa superficie réelle dépasse 7 hectares à Vieux-Dieu, et 10 hectares à Heultje.

Cette évolution réalisée par l'énergie inlassable du fondateur de la firme, se trouvait résumée en trois statistiques éloquentes, une quatrième représentait l'arbre généalogique des produits lancés et donnait un aperçu graphique de l'ascension continuelle du chiffre d'affaires.

Longtemps avant que certaines lois étaient votées, les institutions sociales de la firme : caisse de secours pour maladie, service médical, assurances vie, caisse des veuves et orphelins, allocation familiale, bibliothèque etc., avaient déjà été créées, prouvant la largesse d'esprit et le sentiment social très prononcé du fondateur.

Lorsque le 25 juillet 1930 nos augustes Souverains visitèrent le pavillon, ils se sont déclarés heureux d'avoir pu se renseigner si complètement sur l'essor rapide et magnifique de la firme qui se classe parmi les plus grandes industries mondiales en l'espèce.

©Le livre d'or de l'Exposition Internationale Coloniale, Maritime et d'Art Flamand - Anvers 1930