Retour - Liste Pavillons

Usine de Beukelaer


Usine de Beukelaer à l'exposition de Anvers 1930

© Exposition d'Anvers 1930

Les Usines De Beukelaer furent fondées en 1869 par un simple ouvrier boulanger, qui à force de travail et de persévérance a su se créer une situation importante dans le monde industriel belge, tout en dotant sa patrie d'une industrie nouvelle, celle de la biscuiterie.

L'audace du fondateur de la firme sut développer l'entreprise principale, à laquelle furent successivement adjointes une chocolaterie, une fabrique de gaufrettes et une confiserie.

Poursuivant une idée d'intégration industrielle, l'entreprise fut complétée par les départements d'emballage, s'occupant de la confection de tous imprimés, boîtes en carton et en fer blanc, et de caisses en bois. Un immense atelier de réparations veille à l'entretien de tout ce matériel, auquel un groupe de huit moteurs à gaz pauvre fournit la force motrice de douze cents HP.

La capacité de production des usines, calculée par journée de huit heures est de : quarante-cinq tonnes de biscuits et gaufrettes; dix tonnes de chocolats; quatre tonnes de caramels. Tous ces produits trouvent leur plus large consommation dans le pays même. Une grande partie cependant prend la route de l'étranger.

Une pieuse idée fût à la base de la participation des Usines à l'Exposition d'Anvers. Il est utile de rappeler à ce sujet le rôle joué par Edouard De Beukelaer dans l'organisation de l'Exposition d'Anvers en 1894. Il en fût un des promoteurs et assuma la charge de Bourgmestre du fameux Vieil Anvers de cette époque, que la Vieille Belgique de 1930 a fait revivre avec une telle intensité. C'est à son souvenir que fût dédié le splendide pavillon couvrant avec ses abords fleuris et le bassin où il se mirait, une superficie de cinq cent et vingt M2.

Ce pavillon, fait de lumière et de clarté, construction aux lignes dures et nettes, aux teintes claires et gaies, commémora la largeur de vue, la netteté d'esprit, la gaieté de cœur et l'ardeur de vivre et d'entreprendre, de celui qui fût le fondateur d'une entreprise industrielle qui occupe seize cents ouvriers et employés.

©Le livre d'or de l'Exposition Internationale Coloniale, Maritime et d'Art Flamand - Anvers 1930