Retour - Liste Pavillons

Brasserie Belge


Brasserie Belge à l'exposition de Anvers 1930

© Exposition d'Anvers 1930

Les exposants de la Brasserie et de ses industries connexes avaient groupé leurs produits dans le remarquable ce Palais de la Brasserie », situé au Rond point Central de l'exposition, dans un joli cadre de verdure et de fleurs.

Œuvre du talentueux architecte Charles Verhelle, l'édifice flanqué d'une tour de vingt cinq mètres de hauteur couvrait au total une superficie de quinze cents mètres carrés. Ce beau palais comprenait une vaste salle de débit ornée d'une magnifique fresque du peintre J. Van Noten; le public pouvait y déguster nos bonnes bières nationales dans les meilleures conditions de fraîcheur et de confort.

La salle de restaurant fut très fréquentée dès les premiers jours d'ouverture, par un public élégant et fidèle qui apprécia tout à la fois, l'excellente cuisine de la maison et le charme du décor intérieur.

Les principaux stands étaient groupés en une jolie salle en forme de rotonde autour d'un emplacement que la Fédération Générale des Brasseurs belges et le Consortium belge des Brasseries avaient consacré à la propagande en faveur de nos excellentes bières nationales. Les objets et tableaux placés sous la protection d'une sympathique statuette de Cambrinus à cheval sur un tonneau, faisaient valoir les qualités hygiéniques et nutritives de la bière, ainsi que le rôle important joué par la Brasserie belge dans l'Economie Nationale.

Parmi les marchandises et produits qui étaient exposés en ce beau pavillon citons les tonneaux et casiers à bouteilles de plusieurs firmes, un tank en acier émaillé, les bonbonnes d'acide carbonique servant au débit de la bière, les houblons fins de diverses provenances, les orges de malterie, les farines, les malts de plus-sieurs malteries et Associations de Malteurs, les sucres raffinés, intervertis et colorants des meilleures firmes, les bouchons-couronne, les articles-réclame pour brasseries, la presse technique, les articles de gobeletterie, faïencerie et argenterie pour cafés-restaurants.

L'édifice comprenait, en outre, de spacieux locaux de service et de vastes caves à bière isolées au liège et refroidies au moyen d'une importante installation frigorifique.

A l'intérieur de la grande salle de brasserie un tableau renseignait journellement les bières en débit et signalait les brasseries et associations de brasseurs faisant partie de la Coopérative créée pour l'édification du Palais.

Avec ses vastes terrasses abritées et ombragées l'établissement pouvait accueillir douze cents consommateurs et répondre à tous leurs desiderata.

L'effort réalisé à Anvers par la Brasserie belge fut réellement important puisqu'il se chiffra par une mise de fonds de près de deux millions de francs, alors qu'une participation aussi importante avait été prise également à l'Exposition de Liège.

Les dirigeants de la Fédération Générale des Brasseurs Belges et du Consortium Belge des Brasseries ont voulu rappeler en cette année du Centenaire tous les progrès réalisés par l'industrie belge de la brasserie de même qu'ils ont voulu montrer au public que nos bières nationales étaient produites au moyen de matières de tout premier choix, dans des installations perfectionnées et même luxueuses; ils ont de plus démontré brillamment que les bières belges bien que moins coûteuses sont au moins aussi fines que les meilleures bières importées.

Leur but a parfaitement été atteint.

©Le livre d'or de l'Exposition Internationale Coloniale, Maritime et d'Art Flamand - Anvers 1930