Retour - Liste Pavillons

Ville de Paris


Ville de Paris à l'exposition de Anvers 1930

© Hersleven
Architecte(s) : Georges Sebille

Entre le Palais de la France et celui de ses Colonies, la ville de Paris voulant donner également à la ville d'Anvers un témoignage de son indéfectible amitié, avait fait construire un Palais d'architecture moderne d'après les plans de M. Georges Sebille. Sur la façade principale se profilaient dans un harmonieux ensemble les silhouettes des principaux monuments de Paris, Notre-Dame, Arc de Triomphe, Invalides, Panthéon, etc.

L'intérieur du pavillon formait un ensemble d'art décoratif et mobilier moderne, réalisé par un groupe de professeurs et d'anciens élèves des écoles professionnelles de la ville de Paris, avec présentation des œuvres les plus récentes des Manufactures Nationales de Beauvais, des Gobelins, de Sèvres.

Au centre du hall de réception, une immense table ronde en ferronnerie et marbre. Face à la porte d'entrée, une grille d'intérieur en acier poli, cabochons verre moulé; de part et d'autre deux lampadaires en acier poli avec vasque d'albâtre; deux consoles en fer forgé brossé avec dessus marbre, fond en glace; deux stèles en tôle repoussée, six grands fauteuils en palissandre recouverts en velours, nombreux objets d'art, tapis de la Manufacture des Gobelins.

Tout autour du hall, dans des stands séparés, des expositions bien différentes, avec éclairage moderne établi spécialement pour le genre de chaque présentation.

De puissants projecteurs, disséminés dans les jardins, illuminaient chaque soir la façade du pavillon de la ville de Paris et en faisaient ressortir les reliefs.

©Le livre d'or de l'Exposition Internationale Coloniale, Maritime et d'Art Flamand - Anvers 1930