Retour - Liste Pavillons

France


France à l'exposition de Anvers 1930

© Hersleven

Emplacement: Les trois ailes de la section française qui, à vrai dire, forment trois pavillons distincts mais reliés entre eux, ont été construites autour d'un petit fortin, actuellement hors d'usage, dont elles cachent complètement la vue. L'entrée principale se trouve dans le pavillon de gauche, juste en face de l'entrée de l'Exposition, du côté du Kiel.

Superficie: La section française s'étend sur une superficie de 17,000 M2, dont 7,000 sont occupés par les. jardins -qui entourent les pavillons et serviront à la participation des horticulteurs français aux concours internationaux d'e fleurs. La superficie bâtie qui, comme dit plus haut, comprend trois pavillons, couvrent, par conséquent, 10000 M2.
En partant de l'entrée principale de l'Exposition (Avenue Van Ryswyck), l'on arrive à la section française par le chemin qui conduit à la section britannique, à droite, et qui continue le long de l'étang. Ce chemin est à la fois la voie de communication la plus directe entre l'entrée de l'avenue Van Ryswyck et celle du Kiel.

Le plan général de la section française forme un hémicycle, qui enlace le fortin déclassé et rendu invisible, de ce fait. Deux vastes halls forment les ailes d'un pavillon central, plus petit, qui est celui de la Ville de Paris.

En entrant par l'entrée principale, d'ans le premier pavillon soit l'aile gauche de l'ensemble, nous arrivons dans une grande salle de réception carrée. Au milieu de cette salle, nous remarquons une jolie fontaine, autour de laquelle se rangent de belles vitrines contenant les produits précieux des industries françaises de luxe: les arts décoratifs, la haute couture parisienne, etc. En outre, une partie est consacrée au tourisme et à la navigation.

En ce qui concerne la navigation, nous voyons les très importantes participations des entreprises privées, qui exposent de beaux modèles de quelques uns des plus grands transatlantiques. Les Ministères de la Marine et des Travaux Publics occupent également une place très importante dans cette partie de la section. L'on y voit des modèles de toutes dimensions, représentant le fond de la mer à différents endroits, la cartographie maritime, les services d'éclairage et de signalisation, les services de santé, etc. Les grands travaux maritimes de la France, les ports, etc. y sont également représentés d'une façon complète et hautement documentaire.

Devant l'entrée principale de ce premier pavillon et au milieu d'un square, se dresse une statue en bronze, haute de 10 m., chef-d'œuvre de Bourdelle. C'est une représentation symbolique de la France, qui, en raison de ses dimensions et de son poids, n'a pu être exposée dernièrement à l'exposition des œuvres de cet artiste, à Bruxelles.

Le pavillon de l'aile droite abrite la section coloniale.

Toutes les possessions coloniales de la République Française y sont représentées. Cette partie est très intéressante, surtout au point de vue de l'agriculture. La construction a une façade en style mauresque. A proximité immédiate il y a quelques « souks » de l'Afrique du Nord, oiï des artisans algériens et autres exercent leur métier, somme dans les rues fies quartiers indigènes de leur pays.

Enfin, le troisième pavillon, situé entre les deux premiers, et qui est celui de la Ville de Paris, expose des modèles des principaux dômes de la capitale française, soit celui des invalides, du Val-de-Grâce, du Panthéon, etc.

Le vieux fortin, autour duquel sont groupés les bâtiments de la section, a été très utilement employé comme cave à vin, où les visiteurs peuvent déguster les meilleurs-crus de la production vinicole française. En même temps-il sert de bureaux au Commissariat du Gouvernement Français.

© Guide Officiel - Anvers 1930