Exposition Universelle de Paris 1867

Agriculture, Industrie et Beaux-Arts

1er Avril 1867 - 3 Novembre 1867


Retour - Liste Pavillons

Portugal

manque image

Que diable pourrons-nous dire du Portugal ? M. Ferrère dans ses articles si complets nous a fait un tort affreux en parlant de cette baignoire en marbre, offrant tout le confortable d’un sarcophage, qui est le plus bel ornement de la galerie des machines (section portugaise). Quelque chose est joli, cependant, c’est le pavillon. Les nations qui n’avaient rien à mettre dans la galerie que nous parcourons ont exposé des pavillons qui répètent ceux du Parc comme l'ouverture d’un opéra répète Us airs du corps de la partition. Tunis, Japon, Roumanie, Egypte, Portugal ont fait assaut de pavillons; tous ces kiosques sont gracieux et reposent la vue.

Nous nous demandions ce que nous pourrions dire du Portugal. Un bon ange nous souffle la réponse. Le Portugal aime et pratique paisiblement la liberté. Donner le bon exemple vaut mieux qu’exposer des canons ou des modèles de vaisseaux cuirassés.

©L'Exposition Universelle de 1867 Illustrée