Exposition Universelle de Paris 1867

Agriculture, Industrie et Beaux-Arts

1er Avril 1867 - 3 Novembre 1867


Retour - Liste Pavillons

Suède

manque image

Voici le pays des fers incomparables et des minéraux rares, la patrie d’Erickson, inventeur de la machine à air chaud.

L’appareil d’Erickson n’était point très-pratique, mais, depuis quinze ans, le fruit a mûri, et aujourd’hui l’Américain Rankine expose dans le Parc une machine à air chaud qui fonctionne aussi régulièrement qu’une machine à vapeur et consomme dix fois moins de charbon.

L’exposition suédoise est petite, mais très honorable. Un moteur à gaz met en mouvement quelques outils simples et bien exécutés. Auprès d’elle est une fort belle machine à vapeur horizontale. La Suède étant un pays minier, les modèles de fours pour le traitement des métaux sont nombreux et assez perfectionnés pour avoir été, presque tous, jugés dignes de récompense. Nous voudrons bien pouvoir démontrer à nos lecteurs, par uni description de ces appareils, que le jury n’a été que juste; mais, grand Dieu! il nous reste encore à faire près des trois quarts de notre voyage de circumnavigation.

Navigation peut se dire, car, à chaque instant, nous trouvons des objets maritimes. Comme dans les eaux du Skager Rack, c’est un phare métallique élevé dans les environs de Gothembourg, que nous verrons le dernier en quittant la Suède, avant de nous trouver au milieu des innombrables bateaux qui nous signalent.

©L'Exposition Universelle de 1867 Illustrée