Exposition Universelle de Paris 1867

Agriculture, Industrie et Beaux-Arts

1er Avril 1867 - 3 Novembre 1867


Retour - Liste Pavillons

Souricière

manque image

Il est assurément mieux à sa place dans ce piège perpétuel que signale à votre attention un rat albinos qui ne se lasse pas d’y tomber. Ce rat empaillé figure à lui seul, comme dans un défilé du Cirque, toute l’armée de rongeurs qui doit tomber dans le même panneau. Le piège en effet est dit perpétuel parce qu’il est toujours tendu, l’animal qui s’y prend le dressant par le fait même de sa capture. Ce petit engin a été présenté tout récemment à la Société d’encouragement et on y disait que sa fabrication emploie 40 ouvriers et une machine à vapeur de 6 chevaux. Qui veut faire fortune par l’invention a souvent plus de chance d’y parvenir au moyen d’un bimbelot d’usage courant, que d’une de ces ambitieuses machines qui tendent à révolutionner toute une branche du travail.

©L'Exposition Universelle de 1867 Illustrée