Exposition Universelle de Paris 1867

Agriculture, Industrie et Beaux-Arts

1er Avril 1867 - 3 Novembre 1867


Retour - Liste Pavillons

Force motrice

manque image

Voici sur notre droite une belle machine à vapeur verticale, à balancier et à condensation (système Wolf), qui fonctionne pour le service mécanique de la section. La vapeur lui est fournie par une chaudière placée hors du palais, dans le Parc, et lui arrive au moyen de tuyaux souterrains. Approchez-vous de la balustrade ; penchez-vous un peu : voyez le long de la plate-forme, cet arbre qui tourne constamment sur lui-même à raison de cent tours par minute. La machine que vous avez devant vous est exclusivement employée à le faire tourner, et elle le met en mouvement au moyen de cette courroie qu’elle lui envoie. Les autres courroies que vous voyez sont employées à prendre sur cet arbre la force nécessaire pour faire travailler les machines voisines. Ceci est dit une fois pour toutes. Dans les compartiments suivants nous rencontrons d’autres machines à vapeur également en activité; comme à celle-ci, la force leur est fournie par des générateurs établis hors du palais, dans des bâtiments spéciaux, et comme celle-ci encore, c’est par l’intermédiaire d’un arbre , courant le long de la plate-forme, qu’elles communiquent leur mouvement aux mécanismes groupés dans leur voisinage.

©L'Exposition Universelle de 1867 Illustrée