Retour - Liste Pavillons

Art Ancien


Art Ancien à l'exposition de Bruxelles 1935

© L'Epi

Ce que fut l'Exposition d'Art Ancien, des milliers et des milliers de visiteurs le savent.

Les aménagements, la propagande et l'organisation budgétaire contribuèrent à assurer un succès complet à l'Exposition, alors qu'une entreprise de ce genre, naturellement très onéreuse, devenait une véritable gageure en cette période de crise, où l'on aurait pu craindre une désaffection à l'égard des choses de l'art et de la science.

Nous empruntons à M. Georges Philippart, critique d'art, secrétaire du Comité d'organisation, les éléments de l'exposé qui va suivre, non sans rendre hommage au dévouement et à l'activité dont il a fait preuve tant dans la période de préparation que pendant la durée de l'Exposition de l'Art Ancien.

Commencés au début de 1934, les travaux préparatoires des Commissions portèrent d'abord sur le choix des Maîtres à représenter, puis des œuvres à demander en prêt, en Belgique et à l'étranger. En ce sens, le meilleur accueil fut réservé à l'initiative belge.

Le catalogue de l'Exposition d'Art Ancien, présenté définitivement en trois volumes, constitue un témoignage éloquent de son importance.

On jugera de celle-ci, au point de vue matériel, par le tableau ci-dessous qui montre numériquement la valeur de chaque compartiment (les chiffres indiqués ne tenant pas compte des numéros « doubles »).

Section belge.
Peinture 366
Dessin 126
Tapisserie 195
Céramique 480
Dentelle 49
Sculpture 222
Orfèvrerie religieuse 51
Orfèvrerie civile 206
Médaille 40
Instruments de Mathématiques 14
Gravure 48
Littérature au XIXme siècle 61
Imprimés et manuscrits de musique 41

Sections étrangères.

Pays-Bas 161
France 112
Grande-Bretagne 148
Hongrie 114

© Le Livre d'Or de l'Exposition Universelle de Bruxelles 1935