Retour - Liste Pavillons

Turquie


Turquie à l'exposition de Bruxelles 1935

© L'Epi
Architecte(s) : Husnu

De lignes très sobres, le Pavillon de la Turquie dressait ses murs blancs à côté du pavillon de la Bulgarie, en face du pavillon de la Suisse, le long du Boulevard Emile Bockstael. Il était l'oeuvre de l'architecte turc Husnu, lauréat du concours ouvert à cette occasion; les plans furent exécutés par notre compatriote, l'architecte Puttemans.

L'intérieur était plein d'élégance et de fraîcheur; une fontaine jaillissait au centre d'un clair dallage de céramique. De très belles boiseries garnissaient les parois, formant des armoires et des vitrines, où les Régies ottomanes exposaient les produits dont l'Etat turc s'est réservé le monopole : tabacs, justement réputés dans le monde entier; liqueurs, depuis le « raki » national jusqu'à celles qui rivalisent avec les Cherry; essences de fruits — sans oublier la liqueur de roses, spécifiquement orientale. Enfin, luisants comme des diamants dans leur cage de verre, des échantillons de sel gemme, autre monopole d'Etat.

Dans sa simplicité pleine de goût, cette exhibition, réduite aux seuls produits de la Régie, témoignait de la sympathie de la Turquie pour notre pays; et le Pavillon turc enfermait assez de belles et bonnes choses pour que les visiteurs y fussent nombreux.

© Le Livre d'Or de l'Exposition Universelle de Bruxelles 1935