Retour - Liste Pavillons

Agriculture


Agriculture à l'exposition de Bruxelles 1935

© L'Epi

Non loin des Soukhs, par une rencontre „ imprévue et plaisante, le Pavillon de l'Agriculture Française dressait ses hautes façades blanches, coiffées de tuiles rouges, à la mode des logis campagnards. Elevés de quelques degrés, quatre hauts pilastres bruns se dressaient devant une fresque bleu, blanc et rouge, symbolisant Daphnis et Chloé, dans un paysage stylisé.

A l'intérieur, plusieurs compartiments montraient un bel assortiment de machines agricoles; des plans de jardins, restaurés ou créés de toutes pièces; des collections de graines, de semences, de légumes et de fruits.

Des dioramas et des statistiques, des maquettes représentaient l'Institut National Agronomique de Paris, les grandes Ecoles de Grignon, de Rennes, de Montpellier, de Douai, de Versailles, consacrées à l'enseignement de l'agriculture, de l'horticulture et de l'élevage.

Un compartiment voisin — et non le moins visité — rassemblait des bureaux d'information et des comptoirs où l'on dégustait, à des prix défiant toute concurrence, les produits les plus savoureux des divers terroirs de France : cidre, vins, fruits, et toute la gamme des fromages.

Les visiteurs pouvaient aussi apprécier les fruits du Roussillon et de Provence, puis ceux des bassins de la Garonne et du Rhône, du Val-de-Loire, de la Bretagne, de la région parisienne, enfin du Nord et de l'Est. Durant l'Exposition, toute la gamme si variée des légumes et des fruits avait été présentée de façon permanente. Les centres de production de houblon montraient aussi les diverses variétés cultivées en France. Cette section française avait été organisée dans un esprit très pratique par l'Association des Exportations agricoles et des Comités nationaux spécialisés dans chacune des branches de la production agricole française.

© Le Livre d'Or de l'Exposition Universelle de Bruxelles 1935