Retour - Liste Pavillons

Ministère de l'Air


Ministère de l'Air à l'exposition de Bruxelles 1935

© Illustration

La section du Ministère de l'Air constituait un pavillon à elle seule; dans un hall somptueux, aux pilastres lumineux encadrant des panneaux sculptés on avait réuni une sélection d'avions, moteurs et maquettes de toutes les grandes marques françaises. Par une réalisation ingénieuse et neuve, les appareils semblaient en plein vol, suspendus qu'ils étaient dans une boule géante, enfoncée dans le sol du pavillon et montant à plus de 15 mètres de haut. Ces avions paraissaient survoler le globe, figuré par une sphère de 10 mètres de diamètre. Les appareils qu'on voyait dans le lointain étaient des maquettes; ceux que l'on pouvait presque toucher du doigt, des avions véritables. L'un d'eux dominait dans le hall une pyramide de moteurs; c'était le Caudron-Renault, vainqueur en 1934 et 1935 de la coupe Deutsch de la Meurthe et de plusieurs records de vitesse. Entre les colonnes, des maquettes résumaient tout le nouveau matériel aéronautique français : avions civils, militaires, rapides, avions de chasse, gros porteurs de bombardement, hydravions.

Les salles latérales évoquaient les grands souvenirs de l'aviation française, par les pages d'un gigantesque livre d'or, entrouvert sur les passages les plus glorieux : la conquête de l'Atlantique Sud, celle du Sahara, les liaisons Europe-Congo, Europe-Madagascar. Enfin une salle entière était consacrée aux plus récents travaux scientifiques, concernant l'aéronautique et l'aviation.

© Le Livre d'Or de l'Exposition Universelle de Bruxelles 1935