Retour - Liste Pavillons

Danemark


Danemark à l'exposition de Bruxelles 1935

© L'Epi
Architecte(s) : Tyge Hvass

Le Pavillon National Danois, le plus grand que le Danemark ait édifié dans une Exposition Universelle, s'élevait Avenue du Gros Tilleul entre ceux de la Suède et de la Suisse. Il couvrait une superficie de 7,000 mètres carrés, dont la moitié réservée au bâtiment principal. L'autre moitié, occupée par un parterre des fameuses roses de Poulsen, comprenait également un restaurant où le public dégustait la bière et les spécialités danoises, les « snaps » et les « smerrebreds » qui connurent un grand succès.

Au dehors s'élevait un monument orné des trois lions des armoiries nationales; les murs étaient couverts de peintures, scènes de la vie rurale et maritime dues à des artistes danois, ainsi que d'une immense carte du Danemark, éclairée le soir.

L'entrée principale, avec son vaste hall, conduisait à un cinéma de 375 places où l'on donnait un film sur le Danemark. Le Pavillon fut visité par 2,000,000 de personnes; le cinéma reçut 350,000 spectateurs. Dans le hall, coeur de la concession danoise, on trouvait toutes les informations concernant la vie agricole et sociale du pays, les écoles, la capitale et les villes les plus importantes, les chemins de fer, la navigation, le tourisme. Le Groenland était représenté de la façon la plus pittoresque. On trouvait, faisant suite au grand hall, une salle consacrée aux industries d'art, tout le reste du bâtiment étant réservé à la vie agricole et industrielle.

Le Pavillon lui-même avait été conçu en un style très moderne par son auteur, le fameux architecte Tyge Hvass.

Une dépendance encore était dédiée aux îles Féroë, la partie la plus septentrionale du Danemark; on y trouvait les résultats des magnifiques recherches faites par des expéditions nationales ainsi qu'une exposition de moteurs pour bateaux de pêche.

Le Ministère des Affaires Etrangères avait installé un bureau de renseignements commerciaux, à l'entrée du Pavillon, à deux pas d'un bureau de renseignements touristiques. La section groenlandaise retint particulièrement l'attention des visiteurs, aussi, celle des industries d'art : verreries, reliures, argenteries, célèbres faïences de Copenhague. L'art et l'architecture du Danemark étaient représentés au Salon de l'Art Moderne.

De nombreuses réceptions furent organisées au Pavillon danois; le Commissaire général, M. Helge Wamberg, y reçut notamment les artistes et les artisans qui collaborèrent à l'édification du pavillon; le personnel de la section et celui de la section suédoise à l'occasion du mariage du Prince Héritier de Danemark et de la Princesse Ingrid de Suède le 24 mai 1935; l'Association des Ingénieurs sortis de l'Ecole Polytechnique de Bruxelles. Au cours d'une cérémonie d'adieu, le Commissaire général offrit à M. Adolphe Max, en signe d'amitié de son pays pour la Belgique, les 10,000 rosiers de Poulsen qui fleurissaient les parterres de sa section.