Retour - Liste Pavillons

Suède


Suède à l'exposition de Paris 1878

C’est une pyramide quadrangulaire en sapin, surmontée d’une horloge à quatre cadrans ayant la forme d’un chalet, non pas suisse, mais Scandinave. Les parois extérieures de cette pyramide sont revêtues de lames de sapin disposées comme les écailles d’un poisson, ou bien encore comme les tuiles ou les ardoises de nos toitures.

Ces sortes de tours à horloge dont les cadrans sont visibles d’assez loin, à peu près dans toutes les directions, sont, parait-il, fort communes en Scandinavie, où elles remplacent, avec beaucoup d’avantage pour les passants et les voyageurs, les cadrans douteux et rares de nos clochers et de nos monuments publics, visibles autant que possible du café des officiers et de l’hôtel de la poste, mais impénétrables à quiconque, deux mètres plus près ou plus loin.

A l'intérieur on y trouve des spécimens de travaux exécutés par les élèves de l'école des manufactures, arts et métiers de Wenersborg.

©Les Merveilles de l'Exposition de 1878