Retour - Liste Pavillons

Cuba


Cuba à l'exposition de Saragosse 2008

© Philippe Lemaire

Cuba a choisi le Parc National Alejandro de Humboldt et la Réserve de Baconao pour montrer au monde, depuis Zaragoza, un résumé de son histoire naturelle. Le géographe et naturaliste prussien a donné son nom à l'un des endroits les plus vierges du monde, d'après les cubains, qui est le bassin de la rivière Toa, entre Holguin et Guantanamo. Au long de ses 70.680 hectares, il réunit des écosystèmes montagneux, des forêts humides tropicales insulaires et des formations végétales propres à la zone. Et sur ce territoire cohabitent des endémismes mondiaux comme le pic royal, l'épervier 'uncinatus chondroierax' ou le solenodon de Cuba ('Solenodon cubanus'). La réserve de Baconao est l'une des forêts humides et nuageuses les plus grandes du pays. Mais elle n'abrite pas seulement des espèces différentes de faune et de flore. Elle conserve également des endroits archéologiques importants qui sont à l'origine de nombreux mythes et légendes qui remontent aux premiers habitants de l'île. Elle se trouve dans la région orientale de Cuba, entre les provinces de Santiago de Cuba et Guantanamo. et a une surface de 92.000 hectares, sur laquelle ont été enregistré, 1.800 espèces, uniquement de flore.

© Exposicion International Zaragoza 2008