Retour - Liste Pavillons

Ethiopie


Ethiopie à l'exposition de Saragosse 2008

© Philippe Lemaire

L'Ethiopie rattache l'eau aux différents calendriers et religions auxquels obéissent ses habitants. C'est pourquoi ce pays africain apporte à Saragosse les trois chronogrammes qu'il connaît : L'éthiopien, le musulman et le grégorien, dans une salle avec un calendrier projeté sur le mur. Le graphique est fait de lignes verticales qui divisent l'habitacle en jours et une série de projections sur le mur indique le changement de saisons et la relation avec l'eau. Les murs offrent divers jeux de couleurs, en fonction de la saison dans laquelle se trouve le calendrier à chaque moment. Au centre du pavillon se trouve un cylindre, métaphore de la source de la vie. L'eau, comme élément indispensable dans les religions (le baptême, les ablutions) L'intégration des religions se manifeste par une grande croix copte et une demie lune, qui se reflète dans un bénitier. L'Ethiopie apporte quelques unes de ses merveilles, telles qu'une réplique de Lucy, un australopithèque qui a vécu dans le pays il y a cinq millions d'années, ainsi que quelques unes des grandes constructions religieuses du pays. Bien évidemment, les images de quelques uns des phénomènes naturels emblématiques du pays, tels que les cascades du Nil ou les lacs et la vallée du Rift.

© Exposicion International Zaragoza 2008