Exposition universelle des produits de l'agriculture, de l'industrie et des beaux arts - Paris 1855

Agriculture, Industrie et Beaux-arts

15 mai 1855 - 15 novembre 1855


Retour - Liste Pavillons

Grande-Bretagne

manque image

La première exposition au rez-de-chaussée, près la porte, est celle de la Grande-Bretagne. La compagnie des forges dite Colebrookdale, expose des escaliers, des ornements de jardin, des balustrades, et autres objets en fer forgé. Suit une collection de fers du Royaume-Uni, de toutes sortes, exposée par le ministère du commerce et fournie par tous les districts des fers de la Grande-Bretagne. La sellerie et le harnais viennent après, suivis par la parfumerie. Dans l’allée de droite, sous la galerie, se trouvent les cuirs et les objets en cuir, et à gauche la collection des houilles et anthracites du Royaume-Uni, exposée également par le ministère du commerce. En poursuivant, au milieu, nous arrivons aux instruments agricoles anglais. Ici nous trouvons à main droite la machine à faire des briques, de M. Clayton, une machine à semer le lin, de M. Robinson, et une à fabriquer des tuiles, des briques, des tuyaux de drainage, etc., de M. Whitehead. Viennent après la machine de la force d’un cheval, pour tondre et rouler les pièces de gazon dans un parc, de M. Shanks, et la houe à timon de fer forgé, de M. Smith. M. Garret expose une machine à vapeur à battre le blé, un semoir,une houe à levier, une houe tournante et un distributeur d’engrais ; à gauche, un autre distributeur d’engrais, de M. Chamber, et à droite, une machine à moissonner, de M. Dray. Suivent les machines à moissonner, rouleaux, etc., de M. Croskill, et la machine à vapeur locomobile et autres instruments agricoles de M. Ransomes. Suivent les machines à battre le blé et autres de MM. Hornsby et Clayton. les herses de M. Howard et d’autres herses, houes, charrues, etc.

©Promenades dans l'exposition de 1855