Exposition universelle des produits de l'agriculture, de l'industrie et des beaux arts - Paris 1855

Agriculture, Industrie et Beaux-arts

15 mai 1855 - 15 novembre 1855


Retour - Liste Pavillons

Chine

manque image

L’espace à gauche de la Turquie est occupé par une belle collection de produits chinois exposée par la maison d’Alsème frères à Paris. Le petit pavillon du devant renferme des châles des Indes. Par derrière s’élève un carré rempli de vases, tasses, écrans, coffres, éventaux, allumettes odorantes et toutes les petites et grandes futilités du luxe et de la vie des Chinois. On y remarquera surtout un vase creusé, en pierre de lave, et orné de sculptures superbes, avec pied en bois de fer(175 fr.); un pavillon chinois en porcelaine, à cinq étages et d’une seule pièce, un brule-parfum en bronze ciselé orné de monstres (600 fr.) ; un petit écran avec des paons brodés, sur soie, d’une finesse extrême, de grands paravents en verre peint, un tam-tam, un immense vase avec pied en bois de fer (2,050 fr.); un énorme paravent en laque rouge (1,800 fr), des stores de jonc végétal et ornés de peintures, de ravissantes tasses en cuivre émaillé et revêtu à l'extérieur de fils de bambous tressés avec une finesse extrême.

A côté est placé un beau guéridon en laque du Japon et incrusté de nacre (1,200 fr.); les charmantes lasses et objets en cuivre émaillés proviennent également du Japon. Plus au fond, on remarque un autre grand guéridon, richement sculpté, en bois de fer et recouvert d’une table en marbre rouge. Par dessus est un pavillon chinois de bois de fer sculpté à jour. Près de là, s’élève encore un carré où s'étalent un grand nombre de vases, paniers, tasses, etc. On remarque surtout une paire de vases énormes à fond jaune. Une vitrine, placée en face, contient des châles des Indes et de la Chine.

©Promenades dans l'exposition de 1855