Exposition universelle des produits de l'agriculture, de l'industrie et des beaux arts - Paris 1855

Agriculture, Industrie et Beaux-arts

15 mai 1855 - 15 novembre 1855


Retour - Liste Pavillons

Egypte

manque image

L'Égypte ouvre la série. En face de la balustrade s’élèvent d’abord deux pavillons reliés entre eux: celui de gauche contient d’abord de la sellerie, des broderies en or et quelques ouvrages en filigrane d’argent : celui de droite, des tissus ainsi qu’une vue panoramique de l’Isthme de Suez et du canal projeté. Par derrière s’élèvent deux autres pavillons également reliés entre eux et contenant toute sorte d’étoffes en laine, coton et soie. De là on entre dans une cour carrée occupée par des casiers vitrés : ceux du devant renferment les produits du sol, tels que céréales et fruits, de plus les produits minéraux comme le soufre, le bleu, le cuivre ; les casiers par derrière contiennent un grand nombre de livres imprimés en turc et en arabe sur toutes les branches de la littérature. Encore plus loin s’élèvent deux pavillons, dont celui de gauche renferme deux magnifiques tables et autres objets en albâtre jaune et blanc, celui de droite des toiles, des étoffes de laine, des pipes de terre cuite et d’énormes œufs d’autruche, etc. Enfin les pavillons adossés aux murs renferment des échantillons de coton brut, des vins, du sucre, des tapis, etc.

©Promenades dans l'exposition de 1855