Retour - Liste Pavillons

Galerie au fond



France. — Nous commençions notre visite par la muraille de droite.
Nous remarquions d'abord la Moisson (3444), par M. Lafage ; la Leçon de lecture (3136), par M. E. Frère ; le Matin (2657), par M. Cabat; une Matinée (2406), par M. Achard; Braconnier prenant une chevrette (3994), par M. Schützenberger; Chevreuils surpris (3201), par M. Haffner; Couple de chiens (3666), par M. Mélin ; Paysage aux environs de Berlin (2426), par M. Anastasi; le Soir (3993), par M. Schützenberger ; Chien qui se réclame (3665), l'Aliali du cerf (3664), par M. Mélin ; Portrait de M. F. Bonvin (2596), par lui-même.
M. Jadin, le célèbre peintre de chasses, avait exposé de charmantes toiles; deux tableaux appartenant au comte Ney, premier veneur : l'Assemblé de la vénerie au carrefour d'Achères, à Fontainebleau (3387), et la Retraite prise (3388) ; un Relai de chiens (3386), et des Chiens travaillant un terrier de blaireau (3391) ; Rigolette (3390); six Têtes de chiens (3392); Tippoo à seize ans (3393), et enfin l'Ebat des chiens (3389).
Nous trouvons ensuite, sur notre route : une Foire de chevaux en Bretagne (3450), par M. Lalaisse, peintre de chevaux très-distingué; Binious bretons (3762), par M. Penguilly-l'Haridon ; Duel de Coligny et de Guise (3580), par M. Léman ; le Repos du matin (2773), par M. Coignard, appartenant à la maison de l'empereur; Berthold Schwartz cherchant la première application de la poudre aux armes de guerre, victime d'une explosion (3761); le Tripot (3763); l'Invitation (3765), par M. Penguilly; un portrait de Mlle Augustine Brohan, de la Comédie française (3789), par M. Philippe; la Source miraculeuse (2634) ; la Fête-Dieu (2633), et un Train de bois sur le Rhin, par M. G. Brion ; Ce qu'on voit à vingt ans (3195), et un Pilori (3194), avec cette épigraphe tirée de Béranger : « Si des rangs sortent quelques hommes, tous nous crions : A bas les fous! » par M. Glaize ; une Matinée intime (3064), par M. Fichel, appartenant à la princesse Mathilde; un Champ de foire (3567), par M. Adolphe Leleux.

© Guide dans le Palais de l'Industrie et des Beaux-Arts 1855