Retour - Liste Pavillons

Pavillon du Japon de Nagakuté


Le Gouvernement du Japon disposera de trois pavillons à l’Expo 2005 Aichi, Japon : le Pavillon du Japon de Nagakuté, le Pavillon du Japon de Seto et le Pavillon du Japon sur le Web (http://www.nippon-kan.jp/). Le message clé du programme d’exposition du gouvernement japonais est « Ranimer les relations entre les êtres humains et la nature ». Les Pavillons du Japon de l’EXPO 2005 Aichi, Japon, proposeront une nouvelle prospérité permettant aux gens du monde entier de vivre en harmonie avec la nature. Dans ce numéro, parmi les trois pavillons du gouvernement japonais, nous vous présentons le Pavillon du Japon de Nagakuté.

Un mystérieux édifice en bois d’un étage, recouvert de quelque 30 000 bambous et ressemblant à un cocon, apparaîtra dans l’Aire de Nagakuté de l’EXPO 2005 Aichi, Japon. Il s’agit du Pavillon du Japon de Nagakuté présenté par le gouvernement japonais. Le thème de ce pavillon est : « Créer la prospérité du XXIe siècle par le biais de l’expérience du Japon – Rapprochons-nous à nouveau de la nature ».

Les visiteurs pourront aborder ce thème à travers trois zones dans le pavillon. Dans la Zone 1, les gens pourront voir de magnifiques images de divers endroits du monde et prendre conscience de situations critiques cachées – comme l’effet de serre et la désertification – qui menacent l’homme. Dans la Zone 2, les visiteurs se déplaceront sur un tapis roulant pour voir des expositions d’expériences du Japon au cours des 60 dernières années montrant comment la vie quotidienne des Japonais est liée à la nature. Dans la Zone 3, des propositions concrètes réparties en trois lieux sont faites à travers trois types de relations qui vont prendre de l’importance dorénavant : « nature et vie », « gens et technologie » et « technologie et nature ». Les visiteurs se retrouveront dans un espace forestier créé par un déploiement de lumière, de sons, de senteurs et d’images leur permettant de ressentir le bonheur spirituel d’être liés à la nature.


Un système de projection en 360°, le premier au monde, sera également présenté dans ce pavillon sous la forme d’un globe de 12,8 mètres de diamètre (au 1/1 000 000e du monde). C’est la Salle de la Terre, une expression visuelle de la vitalité et de la beauté de notre planète. Les visiteurs pourront y faire l’expérience de la sensation de ne faire qu’un avec notre planète en sentant les forces vitales innées de la Terre.

Il est aussi à noter que la conception du Pavillon du Japon de Nagakuté elle-même exprime son thème.

Le concept de ce bâtiment, entièrement recouvert d’une cage de bambous, émane de l’ancienne sagesse japonaise qui consiste à tisser des bambous pour former un treillis procurant de l’ombre. Cette couverture de bambous empêchera la lumière d’atteindre directement le bâtiment, créant un environnement proche de celui d’une forêt dans laquelle souffle d’une brise légère. Cette structure abaissera la température intérieure permettant ainsi d’économiser l’électricité nécessaire à la climatisation.


D’autre part, un système d’écoulement d’eau sur les plaques d’acier photocatalytique qui bordent le toit a été adopté. La chaleur d’évaporation latente de ce système contribuera aussi à abaisser la température intérieure. Ce système combine une ancienne coutume japonaise, qui consiste à chercher de la fraîcheur en arrosant d’eau la rue et les terrains environnant la maison, avec la découverte japonaise de phénomènes super-hydrophiles causés par les photocatalyseurs.

La technologie photocatalytique utilise l’oxydation qui survient quand la lumière frappe de l’oxyde de titane pour décomposer des souillures ou microbes. Elle a diverses applications comme la purification de l’air, la purification de l’eau et les mesures bactéricides et anti-souillure. Ainsi, lorsque les plaques d’acier recouvertes d’oxyde de titane du Pavillon du Japon de Nagakuté sont atteintes par la lumière, la tension superficielle de l’eau est réduite, ce qui empêche l’eau de prendre une forme sphérique. Cette propriété de la photocatalyse est utilisée pour former une fine couche d’eau sur le toit. Autrement dit, sous l’effet du soleil, l’eau s’évapore plus rapidement sur des plaques d’acier photocatalytique que d’autres éléments, et la température à l’intérieur du toit est abaissée alors que l’eau s’évaporant absorbe la chaleur des environs.

Un nouveau système, employant des moyens de production comme l’énergie solaire et la biomasse, fournira toute l’électricité nécessaire au fonctionnement de ce pavillon qui déborde d’autres ingéniosités réduisant la charge sur l’environnement. Sa structure est en bois d’éclaircie, le toit en tuiles de bambou et les surfaces murales en plastique biodégradable. Le Pavillon du Japon de Nagakuté, dans sa totalité, est un terrain d’essai pour les nouvelles technologies et les nouveaux matériaux, un pavillon expérimental très actif.

© Japan Association for the 2005 World Exposition