Retour - Liste Pavillons

Népal


Le point central du pavillon était le Mandala, qui représente symboliquement le cosmos. Le Mandala est employé au Népal depuis les temps immémoriaux comme base et outil pour la planification et la conception des temples, palais ou simples résidences, aussi bien que pour des villes entières.
Le « stepwell » avec un robinet en pierre était le point d'entrée du pavillon et mettait en avant le système d'approvisionnement en eau traditionnel au Népal. C’est également une base d'architecture et de technologie traditionnelles.
La cour de Sattal, une structure couverte située aux deux coins opposés, a été créée pour l'Expo pour servir de secteur d'exposition aussi bien que pour mettre en scène des événements culturels, et servir de centre de l'information.
Le coin opposé au point d'entrée de pavillon se composait d’un petit jardin avec de l’herbe, les arbres et les arbustes qui sont employés comme ingrédients dans la médecine népalaise traditionnelle. Le jardin a été créé également comme symbole que joue le rôle de la végétation en épurant l'atmosphère et comme habitat normal pour d'autres formes de vie. Avec le Mandala comme point focal conceptuel, l'exposition était conçue pour montrer comment l'art, l'architecture, la culture et la façon de vivre au Népal ont évolué vers la spiritualité du bouddhisme et de l'hindouisme et pour dépeindre la "sagesse de la vie" des personnes népalaises.