Retour - Liste Pavillons

Vénézuela


Vénézuela à l'exposition de Seville 1992

© Alvaro Pinel
Architecte(s) : Enrique Hernàndez et Ralph Erminy

Le pavillon du Venezuela était situé dans la promenade des Acacias dans l’enceinte de l’exposition. Le visiter représentait toute une expérience de lumières, de couleurs et de mouvements.

C’était une structure métallique pliable, une sculpture en aluminium, entièrement fabriquée au Venezuela, qui démontrait le potentiel industriel et technologique du pays. Ce modèle avait été conçu par les architectes Henrique Hernandez et Ralp Erminy.

Le visiteur pénétrait dans la salle de projection audiovisuelle par la salle de projection audiovisuelle par la place, où il pouvait jouir d’un spectacle visuel qui changeait constamment. La foret de mats sveltes soutenant des voilures escamotables qui jaillissaient dans des directions opposées, produits des effets d’optique, et ravissait les visiteurs par un fascinant événement chromatique qui déformait la réalité. C’était l’œuvre de l’artiste vénézuélien Carlos Cruz Diez.

Les microprogrammes transmis sur écran vidéo préparaient le spectateur à apprécier l’exubérance du Venezuela à travers un documentaire spectaculaire de grand format (70mn). La production de ce film était due à Alba Revenga.

Sous vos yeux défilaient fleuves, forets, plages, montagnes savanes, dunes, fleurs, fruits et animaux, minéraux, transformés par l’artisanat et l’industrie. Notre peuple, son histoire, sa culture, sa passion pour la liberté, tout ce qui reflétait la façon de penser et de sentir d’un peuple éminemment jeune, créatif et vivant : le peuple vénézuélien.

Le Venezuela, Terre de Grace, fière de son origine, était présenté à Séville : exposant son travail prometteur, faisant ondoyer ses couleurs il vous attendait, les bras tendus, pour des retrouvailles.

© Guide Officiel Expo’92