Retour - Liste Pavillons

Japon


Japon à l'exposition de Seville 1992

© Jean-Michel Colin
Architecte(s) : Tadao Ando

Le pavillon du Japon avait une façade de 60 mètres et 40 mètres de profondeur. Son point le plus élevé était à 25 mètres et c’était l’un des édifices les plus grands jamais construits en bois. Il avait quatre étages, en comptant le rez-de-chaussée, et il était soutenu par des colonnes et des poutres en bois laminé. Le plafond était constitué par une nervure en acier recouverte d’une toile en téflon semi-transparent. La porte extérieure était recouverte par des pièces arquées en bois laminé.

Les visiteurs du pavillon commençaient leur visite par l’étage supérieur, en traversant un pont en forme d’arche (Taiko-bashi) .

Les salles d’exposition renfermaient d’innombrables objets très intéressants. La plus grande attraction était la reproduction grandeur nature des sixième et septième étages du château d’Azuchi (XVIème siècle). Le sixième étage, peint en rouge, avait une forme octogonale et le septième, décoré en noir, était carré, avec des portes coulissantes fabriquées en papier japonais typique et ornées d’estampes dorées.

Les visiteurs pouvait apprécier l’ambiance du Japon à travers l’art de l’Origami (papyroflexie) , les arts traditionnels japonais et plusieurs manifestations de la science. Une autre attraction de ce pavillon était le Théâtre Giratoire, divisé en cinq secteurs où vous pouvez voir des films d’un grand intérêt, mêlant les images réelles, l’animation, et le graphisme par ordinateur. Sasuke, un héros Ninja légendaire, aux côtés de Don Quichotte et Sancho Pansa, vous faisait découvrir le présent et l’avenir du Japon.

© Guide Officiel Expo’92