Retour - Liste Pavillons

Etats-Unis


Etats-Unis à l'exposition de Seville 1992

© Sonia Piazzini ( http://www.soniapiazzini.it/ )
Architecte(s) : Carlos Langton Ruiz

Comme les frontières qui séparent les pays, les différences de peuples et d’économies s’estompent en Europe et ailleurs, et de nouvelles frontières s’ouvrent en politique, en diplomatie, pour les affaires et la culture. Actuellement, il semble que l’on entende chaque jour que l’improbable puisse se produire ; que chaque semaine l’impossible devienne possible. 1992, anniversaire du voyage historique de Christophe Colomb, pourrait bien représenter le jalon moderne de l’ordre d’un nouveau monde ; un ordre nouveau où la présence des Etats-Unis est engagée .

Tout au long de l’histoire de notre nation, hommes et femmes sont venu aux Etats-Unis parce qu’ils pouvaient avoir une chance dans notre société libre. Cet afflux de peuples, d’idées, d’informations provenant de tous les coins du monde a fourni aux Etats-Unis une diversité si riche qu’elle ne peut être comparée à aucune autre sur terre. Cette expérience américaine dynamique et riche en couleurs, qui s’enrichit depuis l’architecture et la musique jusqu’au cinéma et aux sports, c’était justement ce que le pavillon voulait vous faire découvrir.

Ce pavillon représentait une association unique entre le public et les secteurs privés, ainsi que les sociétés, des corporations, des villes et des particuliers américains qui se joignaient au Gouvernement des Etats-Unis en se portant garants de la présence de notre nation dans cet événement historique.

La pavillon

Parmi les éléments du pavillon des Etats-Unis, on distinguait un grand mur d’eau – symbole de l’océan Atlantique – qui flanquait l’entrée, et des panneaux en toile d’une œuvre originale garnissant les deux côtés de la place.
Au dessus, trois grandes voiles – une allusion aux caravelles de Christophe Colomb : la Nina, la Pinta et la Santa Maria – projetaient de l’ombre sur cette place.

Une scène pour des représentations artistiques et un terrain de sport vous offraient plusieurs spectacles amusants et de dynamiques démonstrations athlétiques provenant de toutes les régions des Etats-Unis. Les objets exposés vous donnaient un aperçu de tout ce qu’il y avait de plus actuel dans le domaine de l’architecture d’intérieur, de la télécommunication et du transport, tandis que la « ville jumelle » de Séville – Kansas City – vous emmenait en promenade à travers son passé, son présent et son avenir.

Un film que vous alliez chérir longtemps après votre visite vous attendait au dôme du théâtre de la Découverte, tandis que l’autre dôme présentait la Déclaration des Droits de l’Homme : une icône américaine vivante et le gardien de nos libertés individuelles. La liberté de découvrir repose sur le fondement de la démocratie, et la Déclaration des Droits de l’homme reste la pierre angulaire de notre nation et la base de toutes les lois qui régissent notre société.

© Guide Officiel Expo’92