Retour - Liste Pavillons

Espagne


Espagne à l'exposition de Seville 1992

Architecte(s) : Julio Cano Lasso

Synthétiser la richesse, la variété et la complexité d’un pays comme l’Espagne au sein d’une Exposition où il s’agit de distraire et, en bonne mesure, d’épater, constitue un défi singulier.

Au bord du Lac d’Espagne et au centre de l’Exposition, une coupole semi-sphérique et un cube volumineux jaillissaient d’une façade blanche de marbre et de chaux. A l’intérieur, un grand patio et des canalisations d’eau délimitaient les différentes pièces. Tradition et modernité, amalgame des cultures, histoire, langue… Des signes d’identité d’un peuple qui est entré dans l’histoire universelle avec des caractéristiques projetées au-delà de ses frontières.

Et c’est de tout cela dont il était question à l’intérieur du pavillon, grâce à trois parcours différents à travers des salles, des spectacles et des activités.

Sous son cube emblématique, s’abritait un témoignage unique d’art classique, une salle pleine de trésors universels qui reflétaient la transcendance de cet extraordinaire héritage culturel de l’Espagne.

Un parcours à travers six salles différentes, avec des techniques et des moyens visuels spectaculaires, des scénographies et des technologies diverses et innovatrices, présente une vision panoramique et générale de l’Espagne et permettait de mieux connaître un vieux pays qui s’est profondément transformé pour s’adapter au monde actuel.

A travers les salles on pouvait constater la variété géographique et humaine, des paysages et les climats, son histoire riche et variée, la confluence de ses cultures successives, l’impact de la découverte, la langue, trait d’union entre les différents mondes, l’Espagne la plus actuelle, celle de l’avenir…

Sous la coupole, un cinéma basé sur un système de projection sphérique et muni de sièges mobiles, synchronisés aux images, permettait d’unir la beauté et les charmes de l’Espagne au spectacle et à l’émotion de pouvoir vivre tout cela activement.

Puis il y avait aussi des manifestation culturelles, des salles interactives où l’on pouvait obtenir des informations en général, des spectacles, des fêtes traditionnelles, de l’artisanat, de la gastronomie, des symposiums, des forums et des activité autour de la langue, l’image du passé et du présent de l’Espagne, la société démocratique mondiale…

Toute une représentation variée riche et plurielle et d’Espagne, un pays moderne, ouvert au monde, actif, en dehors des idées reçues et tourné vers l’avenir, un avenir de plus en plus réel. Un rendez-vous obligatoire sur la meilleurs scène de l’Exposition Universelle de Séville 1992.

L’Espagne. Pour se laisser découvrir.

© Guide Officiel Expo’92