Retour - Liste Pavillons

Catalogne


Catalogne à l'exposition de Seville 1992

© Alvaro Pinel
Architecte(s) : Pedro Limona, Xavier Ruiz, Graphisme mural et Antoni Tàpies

La Catalogne est un pays de marque, qui, par sa situation géographique et son histoire, a reçu les plus diverses influences culturelles, et qui a créé et diffusé à la fois de nouvelles techniques et de nouvelles formes culturelles. Au cours des siècles, elle s’est créée une culture propre d’où ont jailli des personnages ayant un véritable prestige universel, spécialement dans le domaine de la musique et des arts plastiques. Voilà l’élément essentiel qui inspirait les contenus du pavillon de la Catalogne, fondés sur deux principes maintenus tout au long des siècles : la tradition et la modernité.

Les styles roman et gothique étaient représentés par des œuvres d’art religieux représentatives de ces périodes.

La musique de cette époque était présente grâce à un des ensembles les plus prestigieux : la Chapelle Royale de Catalogne.

Un autre moment essentiel de la culture catalane était le Modernisme, avec des personnages reconnus mondialement comme Gaudi et Domènech i Montaner.

La revalorisation de l’art médiéval en une synthèse de tradition et de modernité, unies à la renaissance de la langue catalane et des institutions gouvernementales au x cours de ce siècle, était un des apports les plus originaux du pavillon.

L’avant-garde artistique du XXème siècle s’explique par les apports de grands artistes comme l’architecte Josep Sert, les peintres Miro, Dali et Tapies, ou les musiciens Pau Casals et Robert Gerhard.

La musique, l’art, la gastronomie créent des liens entre les peuples et les personnes, et le pavillon de la Catalogne se proposait de faire connaître la réalité culturelle de la Catalogne à tous les visiteurs, en un témoignage de cordiale coexistence.

© Guide Officiel Expo’92