Retour - Liste Pavillons

Belgique


Belgique à l'exposition de Seville 1992

© Expo'92
Architecte(s) : Driesen, Meersman et Thomaes

La Belgique, territoire au carrefour des grandes routes européennes, pays d’accueil de plusieurs cultures, dont l’apport aux découvertes et aux progrès de l’humanité tout autant que la vocation internationale, est à l’aube du XXIème siècle, plus actuelle et réelle que jamais.

Tel était, résumé, au moyen de divers thèmes, le message que le pavillon belge souhaitait transmettre à ses visiteurs.

Le premier thème mettait en évidence la place centrale de la Belgique en Europe et la fonction de plaque tournante européenne remplie par Bruxelles.

L’apport passé et présent des Belges à une meilleure connaissance et une conservation accrue de notre planète ainsi qu’à l’exploration de l’univers faisait l’objet du second thème.

Les Belges ont, par ailleurs, toujours fait preuve d’inventivité et ont participé activement au grand mouvement des découvertes scientifiques et technologiques. Le troisième thème leur était consacré.

Il était un domaine particulier où la Belgique a été et reste l’un des terreaux les plus fertiles pour l’humanité : celui de la vie de l’esprit et des arts. Le quatrième thème se proposait de le démontrer.

« Pays où il fait bon vivre », la Belgique est aussi un modèle unique de cohabitation entre deux strates formées de trois communautés culturelles et de trois régions qui se recouvraient sans se confondre, recélant chacune leurs propres spécificités. C’est à décrire cette réalité qu’était consacré l’ensemble du rez-de-chaussée.

Consciente de l’interdépendance des nations et de la nécessité d’une coopération internationale, la Belgique se présentait comme pionnière et partenaire convaincue de la Communauté Européenne et comme élément moteur de l’Europe des Régions : c’était dans ce double cadre qu’elle entendait poursuivre son développement. Cette conviction, elle la faisait partager aux visiteurs de son pavillon.

© Guide Officiel Expo’92