Retour - Liste Pavillons

Australie


Australie à l'exposition de Seville 1992

© Alvaro Pinel
Architecte(s) : Philip Page et David Rendon

L’Australie est un pays ancien, qui avait un riche héritage culturel bien avant l’arrivée des premiers Européens, il y a seulement 200 ans. A travers les vagues successives d’émigration, l’Australie a évolué vers une société moderne, complexe et dynamique ayant un style de vie différent et une économie diverse et développée.

L’extérieur du pavillon australien à l’Expo’92 était un immense rideau de toile d’une hauteur de 5 étages qui s’enroulait autour de la structure principale et s’agitait avec le vent, évoquant le littoral de notre nation insulaire et les bateaux à voiles des premiers visiteurs européens.
Des images vives et colorées décoraient l’extérieur, symbolisant la jeunesse, la vigueur et l’originalité de cette nation.

A l’intérieur du pavillon, les visiteurs se déplaçaient dans le confort de l’air conditionné et découvraient un immense pays, plus de 15 fois l’Espagne mais ayant une population de seulement 17 millions d’habitants, donc moins de la moitié de celle de l’Espagne.

Les visiteurs rencontraient le peuple australien – technologiquement et scientifiquement avancé, créatif et accueillant – et son style de vie façonné par son histoire, son environnement, et son intérêt pour l’avenir.

Ils exploraient les paysages contrastés des environnements naturels et urbains de l’Australie : les récifs de corail, les forêts tropicales, les régions côtières touristiques, les ville animées, l’intérieur du pays aride, et la beauté vierge de Nord-Ouest solitaire.

Parmi les objets exposés, on trouvait un aquarium tropical géant inspiré par la Grande Barrière de Corail, et le magnifique Argyle Library Egg, une des plus importantes créations d’orfèvrerie de ce siècle : un assemblage de vingt mille diamants roses très rares ; ceci n’était qu’un exemple des objets exposés illustrant le peuple australien, ses produits et son style de vie, disposés dans une série de galeries autour d’un atrium central où tombait des chutes d’eau et où des oiseaux et des papillons aux couleurs vives voletaient à travers la paysage feuillu de la forêt tropicale.

Enfin, les visiteurs faisait l’expérience, grâce à une technologie unique, d’un voyage à travers l’Australie et terminaient la visite du pavillon en une apothéose, saisissant la grandeur, la beauté de l’Australie en même temps que la diversité et la bienveillance de son peuple.

© Guide Officiel Expo’92