Retour - Liste Pavillons

Allemagne


Allemagne à l'exposition de Seville 1992

© Sonia Piazzini ( http://www.soniapiazzini.it/ )
Architecte(s) : Harald Mühlberger et Georg Lippsmeier

Le concept architectural
A bout de l’Avenue de l’Europe, une elipse gigantesque, accrochée à 22m de hauteur, projetait une ombre rafraichissante sur l’enceinte du pavillon, de la taille d’un terrain de football.
Le pavillon comprenait un forum semi-circulaire et un hall d’expositions présentant une surface plane et légère. La façade de verre reliait de façon invisible l’intérieur et l’extérieur du pavillon et invitait à découvrir le monde des nouvelles expériences qu’elle abritait.

Visions et impressions
La devise du pavillon, Visions et Impressions, prise dans le sens de Visions d’un avenir digne d’être vécu, se fondait sur des exemples historiques et objectifs pour lesquels l’Allemagne possédait une compétence particulière. La trilogie Home-Nature-Technique incitait toutes ces visions.

Les quatre thèmes : Ville et Vie Urbaine, Nature et Environnement et Le rêve de Voler étaient présentés au visiteur au moyen d’expériences artistiques et de plusieurs faits vécus. En arrivant à la zone d’accès, on apercevait au loin un manège de bouffons espiègles et audacieux, qui tournait en une ronde amusante à travers cinq siècles d’histoire hispano-germanique. Ce manège faisait allusion à ce que le pavillon désirait susciter auprès des visiteurs : admiration, bonne humeur et réflexion.

Le thème Ville et Vie Urbaine présentait une vision des métropoles de l’avenir : leur structure urbaine, leur configuration architecturale ou la manière d’organiser la circulation.

La vision du thème Nature et Environnement était figurée par un arbre énorme à l’intérieur d’un hexaèdre de verre. Il symbolisait l’intervention de l’homme dans la nature.

Le cadre des Découvertes et Inventions était un livre ouvert gigantesque, où l’on pouvait voir la salle d’étude d’Alexander von Humboldt, représentée au moyen d’une image tridimensionnelle. Humboldt symbolisait les prémices de l’époque des découvertes et des inventions humanistes. Ses invités, réunis autour de lui, étaient des savants illustres des cinq derniers siècles. Le spectateur peut voir des court-métrages se référant à chacun, montrant les répercussions de ces inventions et recherches jusqu’à présent ainsi que les perspectives d’avenir.
Une passerelle d’avion introduisait le visiteur dans Le Rêve de voler, lui montrant l’engin volant de Lilienthal et d’autres appareils anciens, et le conduisant au Zeppelin LZ 127, qui réalisa son voyage inaugural en mettant le cap sur l’Amérique du Sud en 1929, coïncidant avec la dernière exposition internationale de Séville. Quatre écrans de projection montraient simultanément des images historiques du monde de l’aviation en Allemagne, depuis ses débuts jusqu’à sa participation actuelle aux projets spatiaux.

© Guide Officiel Expo’92