Retour - Liste Pavillons

Pavillon de l'Univers


Pavillon de l'Univers à l'exposition de Seville 1992

© Alvaro Pinel

Le pavillon de l’Univers offrait des expériences insolites. Entrer dans l’aventure cosmique d’un voyage interstellaire, recevoir un bain de particules prévenantes des zones les plus lointaines du cosmos, ou vérifier l’extrême légèreté de l’aérogel, le matériel solide le plus léger du monde. Ce pavillon offrait une exposition spectaculaire qui dévoilait les secret de la vie et de la matière.

Sous le titre L’Univers : de infini à infini, la pavillon offrait un parcours fascinant à travers la géographie du cosmos et son histoire, de l’infiniment petit à l’infiniment grand, à travers des holographies, des laser, des multivisions, des objets réel, des productions, etc.

Dans une première sélection, on trouvait des structures les plus voyantes qui représentaient l’Univers. Puis, on voyait les instruments dont dispose la science actuelle pour l’étude de ces structures.

Ensuite il y avait le spectaculaire Planétaire Digital, qui était unique au monde : dirigé par un ordinateur, ses images étaient contrôlées par un processeur graphique puis projetées sur une coupole de 18 mètres. Il offrait un impressionnant spectacle de 12 minutes de durée, intitulé L’Aventure Cosmique, et qui plongeait le spectateur dans les secrets de l’Univers.

Finalement, un grand multivision, Le Mural de l’Evolution, nous montrait une révision historique des évènements de l’Univers tels que nous les connaissons actuellement.

© Guide Officiel Expo’92