Retour - Liste Pavillons

Cinéma Spatial Alcatel


Cinéma Spatial Alcatel à l'exposition de Seville 1992

© Alvaro Pinel

La salle de cinéma Alcatel était différente des autres de par son futurisme et parce qu’elle plongeait littéralement le spectateur dans ses images. Cet effet était provoqué par la forme de demi-sphère de l’écran – 24 mètres de diamètre – et par l’inclinaison des sièges .

On y projetait le film Eureka !, La passion de connaître, production financée par Alcatel dans un projet exclusif d’Expo’92.

Ce film était résumé de cinq siècles de découvertes. En l’espace de 15 minutes, on avait reconstruit les scènes les plus représentatives de l’aventures humaine des découvertes des cinq derniers siècles. Cette synthèse ne pouvait transmettre que la sensation d’un instant, à travers des personnes, un lieu, et une action :celle de découvrir.

Le premier tour du monde, celui de Magellan et Elcano ; les études de Newton sur la nature matérielle de la lumière ; la découverte du microscope comme élément clé de la science, par Leeuwenhoek ; la trouvaille des peintures des Grottes de Altamira… C’était là quelques uns des grands exploits reconstruits dans ce film.

© Guide Officiel Expo’92